NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Kingsman 2, oubliée la subversion

NoCine E101.mp3

Attention, on spoile. Modérément.
Les Kingsmen sont dans la panade après le bombardement de leur QG, et demandent de l’aide à leurs homologues américains, les Statesmen. Après un premier opus très réussi, c’est une petite douche froide et une légère déception. Matthew Vaughn travaille sur des acquis et manque une occasion de renouveler son style. Les scènes d’actions moins spectaculaires, l’absence de blagues potaches, l’intention pseudo subversive qui tombe dans le normatif habituel : autant de détails qui font imaginer que le film a été réalisé pour le propre plaisir de Vaughn, mais pas celui de son public. Kingsman 2 reste malgré tout un blockbuster décomplexé, dans le haut du panier des productions actuelles, avec un récit consistant qui manie très bien les codes de la culture populaire. Agréable, divertissant, mais sans trop de prise de risque malheureusement.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Yannick Dahan, Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Kingsman : le cercle d’or (Matthew Vaughn, 2017), Kingsman : services secrets (Matthew Vaughn, 2015), John McTiernan, Detective Dee (Tsui Hark, 2010), X-Men : le commencement (Matthew Vaughn, 2011), Kick-Ass (Matthew Vaughn, 2010), Magic Mike (Steven Soderbergh, 2012), Channing Tatum, Colin Firth, Belle Maman (Gabriel Aghion, 1998), Pédale Douce (Gabriel Aghion, 1996), Jeff Bridges, Ridley Scott, Halle Berry, Samuel Jackson, Austin Powers (Jay Roach, 1997), Mister Bean, Grimsby : agent trop spécial (Louis Leterrier, 2016), Gorgeous (Vincent Kok, 1999), Pacific Rim (Guillermo Del Toro, 2013), Baby Driver (Edgar Wright, 2017), Dernier pub avant la fin du monde (Edgar Wright, 2013),

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco

Podcast
En cours de lecture

Xtra - L'empereur Rochefort

Xtra73 Jean Rochefort.mp3

Xtra73 Jean Rochefort.mp3

Télécharger Télécharger ( 11 Mo )

Le monde du cinéma pleure la disparition de Jean Rochefort, un des rares monuments à parler à toutes les générations de cinéphiles. Et NoCiné pleure aussi. Thomas Rozec et Rafik Djoumi évoquent la place à part que tenait cet acteur dans notre imaginaire collectif à travers ses débuts dans les films de cape et d’épée, ou ses comédies de la fin des seventies dans lesquelles il incarnait le mari infidèle parfait. Il était même devenu malgré lui, l’emblème français dans la guerre que menait jeuxvideo.com contre l’américain 4chan.

CRÉDITS

Enregistré le 09 octobre 2017. Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

NoCiné Club #01 : James Cameron, LucasFilms et rajeunissement numérique

NCC E01.mp3

Nouveau format : on se penche sur l’actualité des films, des réalisateurs, des séries… et on répond en direct aux questions des internautes sur un live YouTube.
Pour cette première édition que vous retrouvez donc en replay audio, trois thèmes d’actualité : le retour de James Cameron aux commandes d’Avatar (pour quatre nouveaux épisodes), et de Terminator (pour un numéro 6 qui est en fait un numéro 3, la fâcheuse tendance chez Disney et LucasFilm à jeter leurs réalisateurs, The Irishman de Martin Scorsese pour Netflix avec ses stars rajeunies numériquement qui illustre la tendance lourde à re-création d’acteurs morts ou trop vieux.

Animé par Thomas Rozec avec Anaïs Bordages, Alexandre Hervaud, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), Avatar 2 à 5 (2020-2025), Terminator 6 (James Cameron, 2019), Deadpool (Tim Miller, 2016), David S. Goyer, Batman vs Superman (Zack Snyder, 2016), Avatar (James Cameron, 2009), Aliens le retour (James Cameron, 1986), After earth (Night Shyamalan, 2013), Amour (Michael Haneke, 2012), Terminator Genisys (Alan Taylor, 2015), Terminator Renaissance (McG, 2009), It (Andrés Muschietti, 2017), Le labyrinthe de Pan (Guillermo del Toro, 2006), Maximum Overdrive (Stephen King, 1986), Marla Maples, Le Cobaye (Brett Leonard, 1992), Eddie Izzard, Phil Lord, Chris Miller, Colin Trevorrow, J.J. Abrams, Jurassic World (Colin Trevorrow, 2015), Rogue One (Gareth Edwards, 2016), Superman 2 : The Richard Donner Cut (Richard Donner & Richard Lester, 2006), Looper (Rian Johnson, 2012), Breaking bad, Kathleen Kennedy, Stephen Daldry, Alfonso Cuaron, Justice League (Zack Snyder & Joss Whedon, 2017), John Carpenter, New York 1997 (John Carpenter, 1981), Fog (John Carpenter, 1980), Christine (John Carpenter, 1983), Big Trouble in Little China (John Carpenter, 1986), les infiltrés (Martin Scorsese, 2006), Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013), Raging Bull (Martin Scorsese, 1980), Ant-Man (Peyton Reed, 2015), Les gardiens de la galaxie 2 (James Gunn, 2017), Kurt Russell, Tango & Cash (Andrey Konchalovsky, 1989), Starman (John Carpenter, 1984), Fast and furious 7 (James Wan, 2015), The irishman (Martin Scorsese, 2018), Gilmore Girls, La fête à la maison, Joy (David O. Russell, 2015), Match retour (Peter Segal, 2013), X-Men 3 (Brett Ratner, 2006), Rock’n Roll (Guillaume Canet, 2016), FIST (Norman Jewison, 1978), Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013), The Indian Runner (Sean Penn, 1990), The Pledge (Sean Penn, 2001), A history of violence (David Cronenberg, 2005), Jessie (Mike Flanagan, 2017), 22.11.63 (2016), The Mist (Christian Torpe, 2017), Dreamcatcher, l’attrape-rêve (Lawrence Kasdan, 2002), Detective Dee et les Quatre Rois (Tsui Hark, 2018), Halloween (David Gordon Green), Halloween : Resurrection (Jamie Lee Curtis, 2002), Busta Rhymes, Halloween 2 (Rob Zombie, 2009), Albert Dupontel, Coexister (Fabrice Eboué, 2017), Le Sens de la fête (Eric Toledano et Olivier Nakache), Pour le réconfort (Vincent Macaigne, 2017), Ready Player One (Steven Spielberg, 2018), Get Out (Jordan Peele, 2017), Predator (Shane Black, 2018), Glass (Night Shyamalan, 2019), Incassable (Night Shyamalan, 2000), Split (Night Shyamalan, 2017).

CRÉDITS

Enregistré le 04 octobre 2017 au théâtre de l’Antenne (10 rue la , Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

Blade Runner 2049, réplicant sans répondant

NoCine E100.mp3

Attention, on spoile. Beaucoup.
Officier K, alias Ryan Gosling, androïde qui chasse les anciens replicants tombés dans la clandestinité, tombe sur un secret qui l’envoie sur la piste de l’ancien replicant Rick Deckard / Harrison Ford. Le sequel de Denis Villeneuve avait pour ambition de ressusciter l’univers visuel du chef-d’oeuvre de Ridley Scott, grâce à la photographie de Roger Deakins. Mais il signe un film de presque trois heures sans vie, littéralement mort et pétri de peur, qui ne propose rien tout en prétendant faire référence aux grands noms de la science fiction. Les personnages errent dans un monde stérile et sinistre, fait d’aplats de gris, qui tranche avec le foisonnement lumineux de la ville tentaculaire du “Blade Runner 2019”. Et quand l’intrigue devient rachitique, sans surprise et sans twist, ce n’est plus de l’épure mais tout simplement du vide. Quant à la prestation d’Harrison Ford, elle se passe de commentaires.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Julien Dupuy, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve, 2017), Blade Runner (Ridley Scott, 1982), Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Philip K. Dick, 1968), Stanley Kubrick, Andreï Tartovski, Le Corbusier, Prisoners (Denis Villeneuve, 2013), Sicario (Denis Villeneuve, 2015), Roger Deakins, Sean Young, Star Wars, Retour vers le futur 2 (Robert Zemeckis, 1989), Rutger Hauer, Edward James Olmos, Drive (Nicolas Winding Refn, 2011), Nicolas Cage, Jason Statham, Double Impact (Sheldon Lettich, 1990), Alien Covenant (Ridley Scott, 2017), Fantôme contre fantôme (Peter Jackson, 1996), Ghost (Jerry Zucker, 1990), Transformers 4 : l’âge de l’extinction (Michael Bay, 2014), Humphrey Bogart, Le grand sommeil (Howard Hawks, 1946), Premier Contact (Denis Villeneuve, 2016), Soldier (Paul W.S. Anderson, 1998), Event Horizon, le vaisseau de l’au-delà (Paul W.S. Anderson, 1997), Resident Evil (Paul W.S. Anderson, 2002 - 2016), David Webb Peoples, Clint Eastwood, Impitoyable (Clint Eastwood, 1992), Dangerous Days : Making Blade Runner (Charles de Lauzirika, 2007), Une fiancée pas comme les autres (Craig Gillespie, 2007), Spit’N’Split (Jérôme Vandewattyne, 2017).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco

Podcast
En cours de lecture

Jerry Before Seinfeld, petite leçon de comédie

NoCine E99.mp3

Joie du monde moderne, Jerry Seinfeld signe un stand-up special d’une heure sur Netflix, “Jerry before Seinfeld”, visite guidée dans la jeunesse et les débuts de l’actuelle superstar du stand-up. Sur la scène de ses débuts, Jerry ressort ses vannes, son comique d’observation, sa marque de fabrique. Et oui, la machine est bien huilée, impossible de douter de son talent et sa technicité, mais partout transparaît son rapport méticuleux et obsessionnel qu’il entretient avec la comédie. Et à vouloir absolument tout contrôler, Seinfeld dans son egotrip faussement spontané ne se met pas en danger, ne lâche rien et ne se moque pas de lui-même. Légère déception : avec sa recette “humour années 90’s”, Seinfeld ne colle plus totalement à l’époque. Reste une machine de guerre de la comédie, un grand qui n’a plus à prouver la maîtrise de son art, et un bon spectacle malgré tout.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Yannick Dahan, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Seinfeld (Jerry Seinfeld, 1989- 1998), Amy Schumer : the Leather Special (Amy Schumer, 2017), Comedians in cars getting coffee (Jerry Seinfeld, 2012-2017), The Irishman (Martin Scorsese, 2018), 2017 (Louis C.K., 2017) , The Tonight Show Starring Johnny Carson, Norman fait des vidéos, Comedian (Christian Charles, 2002), Talking Funny (Louis C.K., Ricky Gervais, Chris Rock, John Moffitt, HBO, 2011), Bill Burr, Georges Carlin, Gad Elmaleh, Larry David, Carl Reiner, Mel Brooks, Bill Hicks, Delirious (Eddie Murphy, Bruce Gowers, 1983), Raw (Eddie Murphy, Robert Townsend, 1987), Curb your enthusiasm (Larry David, 2000 - ), Comedy News Weekly (podcast de Dan Gagnon et Anthony Mirelli), Thoughts and Prayers (Anthony Jeselnik, 2015), Saturday Night Live (SNL), Amy Schumer, American Vandal (Dan Perrault & Tony Yacenda, 2017), Superbad (Greg Mottola, 2007), Making a murderer (Laura Ricciardi, 2015).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco <<

LA RECO DE YANNICK DAHAN : le peu connu en France mais grand stand-upeur Bill Hicks, dont certains sketchs sont sur Youtube. Et le spectacle “Raw” d’Eddie Murphy (1987) à trouver en intégralité sur le net, d’un génie absolu.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : la 9e saison de “Curb your enthusiasm” de Larry David (Larry et son nombril en VF), dans laquelle Larry David écrit un music-hall sur Salman Rushdie.

LA RECO DE DAVID HONNORAT : le passionnant “Talking Funny”, “special” d’HBO avec Louis C.K., Ricky Gervais, Chris Rock et Jerry Seinfeld qui parlent de comédie entre eux. Et un podcast, “Comedy News Weekly”, qui parle comédie et stand up animé par le québécois Dan Gagnon et Anthony Mirelli.

LA RECO DE LELO JIMMY BATISTA : a voir sur Netflix, le stand-upeur Anthony Jeselnik et son spectacle “Thoughts and Prayers” (2015), et la série American Vandal, mélange entre Superbad et Making a Murderer.

CRÉDITS

Enregistré le 04 octobre 2017 au Bar à Bulles (4bis Cité Véron, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.