NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Beowulf 3D

Extra - Beowulf 3D.mp3

Extra - Beowulf 3D.mp3

Télécharger Télécharger ( 17 Mo )

A l’occasion d’une projection au Club de l’Etoile, retour sur un film sous-estimé qui marque pourtant une révolution technologique et artistique.

Nous parlons cette fois de la version 3D de « Beowulf » de Robert Zemeckis, sortie en 2007. Né un peu par hasard d’une discussion entre Neil Gaiman et Roger Avary, le scénario adaptant un poème épique a permis au réalisateur américain de mettre en pratique sa technique de « performance capture », devenue une norme aujourd’hui. Mais à l’époque, il s’agissait d’une première devant mettre la technologie au service de l’histoire et du réalisateur. Tout comme la version 3D qui permet de mieux comprendre le film.

Avec un casting en or (Angelina Jolie, Anthony Hopkins…), cette histoire de guerrier viking dans de sauvages contrées du Nord aurait dû être un succès. Ce n’a pas été le cas. Le public comme la critique sont passés à côté, notamment parce qu’en France il était surtout disponible en 2D. Il fallait rendre justice à ce film. C’est fait avec ce podcast de NoCiné.

« Beowolf 3D » fait partie d’une série de projections programmées par le Club de l’Etoile avec NoCiné et BiTS. A venir prochainement : 

Samedi 5 mai 2018 : “Last Action Hero” de John McTiernan

Samedi 16 juin 2018 : “Evil Dead II” de Sam Raimi

Podcast animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994), Jabberwocky (Terry Gilliam, 1977), Forrest Gump (Robert Zemeckis, 1994), Apparences (Robert Zemeckis, 2000), Le Pôle Express (Robert Zemeckis, 2004), Le 13ème Guerrier (John McTiernan, 1999), Les Deux Tours (Peter Jackson, 2002), Avatar (James Cameron, 1997), Titanic (James Cameron, 1997), Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985)

CRÉDITS

Enregistré le 7 avril 2018 au Club de l’Etoile (Paris 17eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Le fantastique français émerge de la brume

NoCine  - Dans la brume.mp3

NoCine - Dans la brume.mp3

Télécharger Télécharger ( 18 Mo )

Dans sa nouvelle production franco-canadienne "Dans la brume", Daniel Roby tente de donner un nouveau souffle au genre et assume un film catastrophe ambitieux, vicié et travaillé de l’intérieur. Il y raconte l’histoire d’un brouillard mystérieux et toxique qui se met à sortir des égouts et à inonder les rues de Paris poussant ainsi la population à se réfugier dans les hauteurs et à organiser sa survie. Malgré des effets spéciaux ratés, un Romain Duris qui sonne assez faux et une mise en scène impersonnelle, “Dans la Brume” réussit l’essentiel. Daniel Roby pose le contexte et les enjeux du film dès les dix premières minutes et travaille avec intensité l’imagerie parisienne. Quant au scénariste, Guillaume Lemans, il joue avec adresse avec les phobies des parisiens, allant jusqu’à faire naître des peurs nouvelles. Et c’est peut-être là que réside le génie du cinéma de genre.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Daniel Roby, Romain Duris, Olga Kurylenko, La Peau Blanche (Daniel Roby, 2004), Guillaume Lemans, Fred Cavayé, Pour elle (Fred Cavayé, 2008), À bout portant (Fred Cavayé, 2010), Mea Culpa (Fred Cavayé, 2014), Burn Out (Yann Gozlan, 2017), La nuit a dévoré le monde (Dominique Rocher, 2018), Arsène Lupin (Jean-Paul Salomé, 2004), Kounen, Le pacte des Loups (Christophe Gans, 2001), Belphégor, le fantôme du Louvres (Jean-Paul Salomé, 2001)

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE JULIEN DUPUY : La version noir et blanc de “The Mist” de Frank Darabont (2007), une des meilleures adaptations de Stephen King et une vraie sensation de fin du monde.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : “Au-delà” de Clint Eastwood (2011) ou “The Impossible” de Juan Antonio Bayona (2012), un film catastrophe beaucoup plus dur.

CRÉDITS

Enregistré le 29 mars 2018 au Ground Control (Paris 12eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Ode à Spielberg

NoCiné - Ready Player One.mp3

NoCiné - Ready Player One.mp3

Télécharger Télécharger ( 45 Mo )

“Ready Player One” est enfin en salle, le grand jour est arrivé où toute l’équipe de NoCiné va pouvoir hurler pendant 1h son amour pour Steven Spielberg. Les attentes autour du film étaient énormes mais le contrat est rempli. Le grand maître de la science-fiction nous plonge en 2045 sur une planète Terre très abîmée par les changements climatiques, la pauvreté et les crises en tout genre. Pour échapper à cette réalité sordide, la plupart des gens s’évadent dans l’Oasis, un jeu en ligne en réalité virtuelle devenu une vraie société parallèle. Mais ce monde risque de basculer quand son créateur James Halliday est sur le point de mourir. Pour protéger l’Oasis, une résistance s’organise dans laquelle Wayde interprété par Tye Sheridan se retrouve embarqué. Plein de références nostalgiques, le film est aussi tourné vers l’avenir et interroge les enjeux liés aux nouvelles technologies. Spielberg, hyper conscient de l’héritage qu’il va léguer au cinéma, propose dans ce long-métrage ce qu’il sait faire de mieux : faire entrer l’univers geek dans la culture de masse.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson, Julien Dupuy, Alexandre Hervaud, David Honnorat, Stéphane Moïssakis, Rafik Djoumé

CRÉDITS

Enregistré le 29 mars 2018 au Ground Control (Paris 12eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Annihilation, faussement complexe

NoCiné Ep129 - OK.mp3

NoCiné Ep129 - OK.mp3

Télécharger Télécharger ( 16 Mo )

Dans sa nouvelle production sur Netflix, Alex Garland le réalisateur d’Ex Machina revient sur un thème classique du cinéma : l’irruption de forces inconnues dans notre monde. Avec Natalie Portman en tête d’affiche, le film raconte l’histoire de Lena, une biologiste embarquée dans une zone sinistrée le long des côtes américaines dans laquelle son mari a disparu. Dans cet espace en quarantaine, elle devra faire face à toutes sortes de dangers qui s'attaqueront aussi bien à son intégrité physique que mentale. Scénariste avant tout, Alex Garland pose un contexte intéressant aux enjeux ambitieux, le tout dans des décors très impressionnants. Et pourtant le long-métrage manque finalement de complexité. Le canevas classique des personnages qui découvrent des éléments surnaturels et vont essayer de les comprendre est peu renouvelé et les personnages sont assez creux. Le film se donne des airs de grande réflexion métaphysique mais manque un peu de bases réflexives à l’interprétation. Malgré tout, le film racheté par Netflix car “trop compliqué” pour être distribué en salle reste un beau divertissement dans lequel chacun peut se retrouver.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Anaïs Bordages et Yannick Dahan.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Annihilation (Alex Garland, 2018), Natalie Portman, Oscar Isaac, Ex Machina (Alex Garland, 2015), 28 jours plus tard (Danny Boyle, 2002), Sunshine (Danny Boyle, 2007), La Plage (Danny Boyle, 2000), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), Blacksploitation, Stanley Kubrick, Never Let Me Go (Mark Romanek, 2010), The Thing (John Carpenter, 1982), Blair Witch Project (Eduardo Sánchez, Daniel Myrick, 1999), Alien (Ridley Scott, 1979), Barbarella (Roger Vadim, 1968), 2001, l'Odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968), Tessa Thompson, Gina Rodriguez, Mother (Darren Aronofsky, 2017), Bright (David Ayer, 2017), The Happening (M. Night Shyamalan, 2008), The Shining (Stanley Kubrick, 1980), Carey Mulligan, Keira Knightley

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE ANAÏS BORDAGES : Alamo Drafthouse Cinema, une chaîne de cinéma américaine faite pour les cinéphiles qui organise des sortes de happenings lors de projection de films cultes

LA RECO DE YANNICK DAHAN : “Never let me Go” de Mark Romanek (2010), avec d’excellentes actrices

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - À Fleur De Peau

Xtra 93 - A Fleur de Peau.mp3

Xtra 93 - A Fleur de Peau.mp3

Télécharger Télécharger ( 10 Mo )

À l’occasion de sa réédition en Blu-Ray chez “Elephant”, retour sur ce thriller expérimental de la fin des années 90 signé Steven Soderbergh. “The Endernis”, ou “A fleur de peau” dans sa version française, parle du retour d’un homme dans sa ville natale du Texas qu’il avait quitté précipitamment suite à une histoire de dette de jeu. Il y retrouve son ex-femme qui a refait sa vie mais la passion va reprendre entre les deux amants, entraînant une succession de complications et de conflits. Réadaptation du film “Criss Cross” de Robert Siodmak sorti en 1949 et que l’on retrouve aussi dans le DVD, le long-métrage de David Soderbergh va jusqu’à refaire plan pour plan des scènes cultes du film de départ. Mais en essayant de se réapproprier le matériau d’origine tout en s’en distinguant par un ton expérimental, “A fleur de peau” rate le coche du film noir et se confond dans la vague des thrillers érotiques douteux des années 90. L’intérêt de la réédition est donc bien de pouvoir comparer ces deux versions de la même histoire mais aussi d’assister aux premières des expérimentations de Soderbergh en termes de travail de l’image et des couleurs : les prémices de ce qui fera la patte du célèbre réalisateur.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

A fleur de peau (Steven Soderbergh, 1996), Elephant Film, Peter Gallagher, Alison Elliott, Tous des vendus ! (don tracy, 1948), Criss Cross/Pour toi j’ai tué (Robert Siodmak, 1949), Burt Lancaster, Yvonne De Carlo, Out of Sight (Steven Soderbergh, 1998), Logan Lucky (Steven Soderbergh, 2017), Basic Instinct, Sang chaud pour meurtre de sang-froid (Phil Joanou, 1992), Kim Basinger, Richard Gere, Brian De Palma, Solaris (Steven Soderbergh, 2002), Andreï Tarkovski, Schizopolis (Steven Soderbergh, 1996)

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache & Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS
Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com