NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Le 15h17 pour Paris, terminus pour Eastwood

NO CINE 121 Le 15h17 pour Paris.mp3

NO CINE 121 Le 15h17 pour Paris.mp3

Télécharger Télécharger ( 23 Mo )

Spencer Anthony et Alek, trois amis américains dont sont deux militaires, sont en vacances en Europe, et se retrouvent héros malgré-eux en désarmant un homme qui s’apprêtait à perpétrer un attentat à bord d’un train Thalys. L’interminable “15h17 pour Paris” raconte l’histoire vraie qui s’est déroulée à l’été 2015, agrémentée de l’histoire d’amitié des trois héros - qui jouent d’ailleurs leurs propres rôles - et du détail de leurs vacances interminables immortalisées à grands coups de selfies. Clint Eastwood, qui filmait des anti-héros en les mythologisant, prend désormais le chemin inverse, à la recherche du moment où l’homme devient héros dans le regard de la société. Avec très peu d'emphase et de style visuel, avec une narration et une photo très relâchées, l’effet de réel ne prend pas. Reste une sensation de précipitation dans la production du film. Car si Clint aime faire des films très rapidement, tout est manifestement dans ce cas allé trop vite pour faire du bon cinéma.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Arnaud Bordas, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Le 15h17 pour Paris (Clint Eastwood, 2018), Sully (Clint Eastwood, 2016), American Sniper (Clint Eastwood, 2015), Full Metal Jacket (Stanley Kubrick, 1987), Lettres d’Iwo Jima (Clint Eastwood, 2006), Patrick Braoudé, Million Dollar Baby (Clint Eastwood, 2004), L’homme qui tua Liberty Valance (John Ford, 1962), Piège à grande vitesse (Geoff Murphy, 1995), Impitoyable (Clint Eastwood, 1992), L’épreuve de force (Clint Eastwood, 1977), Les dents de la mer (Steven Spielberg, 1975), La tour infernale (John Guillermin, 1974), L’épreuve de force (Clint Eastwood, 1977), Unstoppable (Tony Scott, 2010), Runaway train (Andrey Konchalovsky, 1985).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco

Podcast
En cours de lecture

Cro Man, RRRrrrraté ?

No Cine  120 - Croman.mp3

No Cine 120 - Croman.mp3

Télécharger Télécharger ( 23 Mo )

Doug, homme préhistorique qui vit avec son cochon préhistorique baptisé Crochon, voit débarquer dans sa vallée une tribu de l’âge de bronze, plus moderne que la sienne, qui veut les envahir. Le conflit se réglera avec le premier match de foot de l’histoire. Nick Park revient seul pour piloter le dernier né des studios d’animation Aardman, un des plus gros budgets de l’histoire du studio. Le film est malheureusement un des plus bavards, construit sur un humour artificiel de situation sociale - avec quelques blagues de foot - qui tombe souvent à plat. La facture technique du film n’est pas mauvaise, avec une bonne direction artistique et une belle animation, des personnages plus bruts avec les traces de doigts visibles sur la plasticine. Mais le discours de fond est tiède, et le studio habituellement habitué à sortir du giron de l’animation pure pour emprunter à la science fiction, l‘horreur ou la comédie romantique, n’exploite pas assez dans Cro Man les potentialités du sous-genre du film de préhistoire. Le film garde une ferveur intéressante, mais plus premier degré et donc plus enfantine, moins destinée à un public d’adultes.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis et Charline Roux.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Wallace et Gromit (Nick Park), Shaun le mouton (Richard Starzak, Aardman Animation, 2015), Souris City (David Bowers & Sam Fell, Aardman Animation & DreamWorks Animation, 2006), Mission : Noël (Sarah Smith, Aardman Animations, Sony Picture Animation, 2011), Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout (Peter Lord & Jeff Newitt, Aardman Animations & Sony Picture Animation, 2012), Peter Lord, Un million d’années avant J.C. (Don Chaffey, 1066), Raquel Welch, Quand les dinosaures dominaient le monde (Val Guest, 1970), La guerre du feu (Jean-Jacques Annaud, 1981), Wallace et Gromit : le mystère du lapin-garou (Nick Park et Steve Box, Aardman Animations & Dreamworks Animation, 2005), Gladiator (Ridley Scott, 2000), Henri-Georges Clouzot, Monty Python, Pierre Niney, Les Pierrafeu, Buster Keaton, Super Noël (John Pasquin, 1994), Will Vinton, Studio Laika, Kubo et l’Armure magique (TRavis Knight, 2016), Moonwalker (Jerry Kramer et Colin Chilvers, 1988), Le dragon du lac de feu (Matthew Robbins, 1981), Coeur de dragon (Rob Cohen, 1996), RRRrrrr !!! d’Alain Chabat (2003), Love Actually (Richard Curtis, 2003).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE JULIEN DUPUY : tout le travail méconnu de Will Vinton, cofondateur du studio Laika, et la série de courts métrages assez absurdes réalisés par Aardman autour des personnages DC Comics.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : Le dragon du lac de feu de Matthew Robbins (1981).

LA RECO DE CHARLINE ROUX : RRRrrrr !!! d’Alain Chabat (2003).

LA RECO DE THOMAS ROZEC : la série pour enfants créée par Nick Park “Voici Timmy”, disponible sur Netflix.

CRÉDITS

Enregistré le 1er février 2018 à L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

L'entretien - Voyoucratie

NoCine  Entretien - Voyoucratie.mp3

NoCine Entretien - Voyoucratie.mp3

Télécharger Télécharger ( 30 Mo )

Nouveau format pour NoCiné : entretien avec des réalisateurs, en l'occurence FGKO - nom du duo de réalisateurs trentenaires Fabrice Garçon et Kevin Ossona - pour la sortie de leur premier long métrage. "Voyoucratie" raconte le parcours de Sam, joué par Salim Kechiouche, qui essaie de renouer avec la vie normale à sa sortie de prison. Tiraillé entre l’envie de sortir de la spirale de la délinquance, et la difficulté d’échapper au milieu dont il est issu, Sam finit par se faire rattraper par son passé.

L'équipe de NoCiné revient avec eux sur la genèse et les conditions de réalisation du film (en extérieur et parfois sans autorisation de tournage, sur la constitution du tandem et leur rencontre à l'école de cinéma, et aborde leurs projets en cours.

Animé par Thomas Rozec, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.

CRÉDITS
Enregistré le 1er février 2018 à L'Antenne Paris(10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache, Quentin Bresson. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

NoCiné Club #04 : films de genre aux César, plagiats et tournage en "vrai"

NO CINE CLUB #5 - 01.02.18.mp3

NO CINE CLUB #5 - 01.02.18.mp3

Télécharger Télécharger ( 77 Mo )

Les nominations aux César viennent de tomber et une surprise a attiré l'attention des chroniqueurs de NoCiné : la présence de "Grave" et donc d'un film d'horreur dans six catégories différentes. Faut-il s'en réjouir ou est-ce une récupération de ce genre par le cinéma français ?

Autre sujet : de plus en plus, la promotion des films nous vend des tournages vrais, loin des méchants effets spéciaux numériques. Ou quand Tom Cruise se prend pour Belmondo. Qu'est-ce ça cache ?

Enfin, après la deuxième accusation de plagiat en quelques jours pour "The Shape of Water", les chroniqueurs font le point sur ces plaintes récurrentes dans l'industrie cinématographique aujourd'hui.

Sans oublier les questions des internautes.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Arnaud Bordas, Alexandre Hervaud, Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis.

CRÉDITS

Enregistré le 01 février 2018 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11e). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

Jack Burton, l’histoire d’un Carpenter devenu culte

NC E119 Big Trouble .mp3

NC E119 Big Trouble .mp3

Télécharger Télécharger ( 40 Mo )

“Big Trouble in Little China” : grâce à la ressortie en version restaurée de cette pépite de l’année 86, on se replonge avec délice dans les cultissimes et formidables aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin. Kurt Russell au meilleur de sa forme y incarne un héros blanc un peu crétin, qui de péripéties en péripéties pénètre dans le Chinatown de San Francisco comme le spectateur découvre au fil du film le cinéma asiatique et hong-kongais, encore assez peu connu à l’époque. “Big Trouble in Little China” est une porte d’entrée vers ce cinéma là, avec des monstres cheaps et fous, un côté un peu gore, pulp et désinhibé. Carpenter, d’ordinaire plus versé dans l’ironie que la comédie ou le feel-good movie, signe un ovni dans sa filmographie, un film festif et jubilatoire indéniablement passé à la postérité 30 ans après sa sortie. A revoir en salles absolument.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Big trouble in Little China (John Carpenter, 1986), Les aventures d’un homme invisible (John Carpenter, 1992), The Thing (John Carpenter, 1982), W.D Richter, L’invasion des profanateurs (Philip Kaufman, 1978), Brubaker (Stuart Rosenberg, 1980), Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension (W.D. Richter, 1984), Stranger Things, Starman (John Carpenter, 1984), E.T. l’extra-terrestre (Steven Spielberg, 1982), Prince des ténèbres (John Carpenter, 1987), Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1988), The Rock, Les Gardiens de la Galaxie (James Gunn, 2014), Thor Ragnarok (Taika Waititi, 2017), Halloween la nuit des masques (John Carpenter, 1978), Fog (John Carpenter, 1980), Un Cri dans l’océan (Stephen Sommers, 1998), La Momie (Stephen Sommers, 1998).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco