Le “control freak” d’Hollywood est-il en train de perdre la main sur son destin ? Cette fois-ci, Tom Cruise est Nick Morton, un soldat américain envoyé dans le désert irakien pour combattre les terroristes, qui va être confronté à des pouvoirs ancestraux bien plus inquiétants : “La Momie”. Dans ce remake, et cette seconde tentative d’Universal de créer un univers étendu, Tom Cruise ramène son aura et sa marque de fabrique - courir vite, montrer son torse et faire des cascades - dans un film qui n’a rien à voir. Un échec cinématographique, qui fournit l’occasion de revenir sur la "starification" absolue de Tom Cruise au fil de sa filmographie, et sur l’histoire d’une icône à l’ancienne, très carriériste, qui a su aller chercher des réalisateurs et choisir ses projets pour se mettre en danger.

Animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev, Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

La Momie (Boris Karloff, 1932), La Momie (Stephen Sommers, 1999), Brendan Fraser, La Momie (Alex Kurtzman, 2017), J.J. Abrams, Jon Favreau, Dracula Untold (Gary Shore, 2014), King Kong (Peter Jackson, 2005), Le Loup-garou de Londres (John Landis, 1981), L’Enfer des zombies (Lucio Fulci, 1979), Russell Crowe, Bride of Frankenstein (Bill Condon, 2019), La Belle et la Bête (Bill Condon, 2017), Kinsey (Bill Condon, 2004), Ni dieux ni démons (Gods and Monsters, Bill Condon, 1998), L’homme invisible (2018), Transformers (Michael Bay, 2007), The Island (Michael Bay, 2004), The Man with the Iron Fists (RZA, 2012), L.A. Confidential (Curtis Hanson, 1997), Mort ou vif (Sam Raimi, 1995), Dr Jekyll and Mr Hyde, Wanted : choisis ton destin (Timur Bekmambetov, 2008), Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985), Walkyrie (Bryan Singer, 2008), Mission Impossible III (J.J. Abrams, 2006), Wolfman (Joe Johnston, 2010), Underworld (Len Wiseman, 2003), Dracula Rising (Fred Gallo, 1993), Frankenstein (Kenneth Branagh, 1994), Hellboy 2 (Guillermo del Toro, 2008), Mission Impossible II (John Woo, 2000), Cliffhanger (Renny Harlin, 1993), Matrix (Lana & Lili Wachowski, 1999), Night and Day (James Mangold, 2010), Collateral (Michael Mann, 2004), Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick, 1998), Edge of tomorrow (Doug Liman, 2014), Oblivion (Joseph Kosinski, 2013), Mission impossible VI (Christopher McQuarrie, 2018), Mission impossible (Brian De Palma, 1996), Top Gun (Tony Scott, 1986), Legend (Ridley Scott, 1985), Risky Business (Paul Brickman, 1983), Cocktail (Roger Donaldson, 1988), Rain Man (Barry Levinson, 1988), Né un 4 juillet (Olivier Stone, 1989), Jours de tonnerre (Tony Scott, 1990), True Romance, (Tony Scott, 1993), Platoon (Oliver Stone, 1986), La Firme (Sydney Pollack, 1993), La Couleur de l’argent (Martin Scorsese, 1986), Far and away (Ron Howard, 1992), Robert Towne, Entretien avec un vampire (Neil Jordan, 1994), The Crying Game (Neil Jordan, 1992), Jerry Maguire (Cameron Crowe, 1996), Magnolia (Paul Thomas Anderson, 1999), Le Dernier Samouraï (Edward Zwick, 2003), Minority Report (Steven Spielberg, 2002), La Guerre des mondes (Steven Spielberg, 2005), Lions et agneaux (Robert Redford, 2007).

CRÉDITS

Enregistré le 7 juin 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS
Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com