Il fallait bien sept chroniqueurs NoCiné pour s’attaquer au huitième épisode de Star Wars. Et autant le dire d’entrée de jeu, cette suite n'a pas vraiment convaincu. Au mieux elle a laissé nos critiques dubitatifs, au pire elle les a mis en colère.

Le film reprend exactement là où nous en étions restés avec Rey et Luke Skywalker dans l'opus précédent, Le Réveil de la Force, mais avec un réalisateur différent, Rian Johnson qu'on sent bien embêté par l'héritage de JJ Abrams. De toute évidence trop long, le film prend toutefois un malin plaisir à détruire ce que le précédent avait construit. Mais dans quel but ? Est-elle devenue le prototype même d'une série sans âme qui joue sur l'amnésie du spectateur pour se rejouer à l'infini ? Car la question est bien de savoir si l’esprit de la franchise survit à la mainmise évidente de Disney et à cette entreprise d'auto-destruction. Les réponses à toutes ces questions par toute l’équipe de NoCiné réunie presque au grand complet pour l'occasion.

Attention, de nombreux spoilers durant cette émission.

Podcast animé par Thomas Rozec, avec dans l'ordre d'apparition Yannick Dahan, Anaïs Bordages, David Honnorat, Stéphane Moïssakis, Julien Dupuy, Daniel Andreyev et Alexandre Hervaud.

CRÉDITS
Enregistré le 14 décembre 2017 au Théâtre de L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.