Le réalisateur et musicien russe Ilya Naishuller signe Hardcore Henry, un film d'action gore et foutraque intégralement tourné en caméra subjective, à la manière d’un jeu de tir. Un résultat hélas mitigé pour ce projet audacieux, exposé par Stéphane Moïssakis.

Animé par Thomas Rozec (@thomrozec)

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Hardcore Henry (Ilya Naishuller, 2016), Henry Rollins, Bad Motherfucker (Ilya Naishuller, 2013), The Evil Dead (Sam Raimi, 1983), Bad Taste (Peter Jackson, 1987), Commando ( Mark L. Lester, 1985), Batman v Superman: L'aube de la justice (Zack Snyder, 2016), La Corde (Rope - Alfred Hitchcock, 1950), Call of Duty 4: Modern Warfare (Activision, 2007), Strange Days (Kathryn Bigelow, 1995),

RETROUVEZ NOCINÉ PARTOUT SUR LES INTERNETS

soundcloud.com/nocine/
www.facebook.com/NoCinePodCast
twitter.com/No_Cine
www.dailymotion.com/nocine
www.youtube.com/channel/UC38YBAhVBEDRmXSe1uCyNxg
www.mixcloud.com/NoCine/
www.deezer.com/show/7806
www.stitcher.com/podcast/nocine
www.vodkaster.com/nocine

CRÉDITS

Enregistré le 7 avril 2016 au Tank à Paris (11ème). Moyens techniques : Le Tank. Production : Joël Ronez - Iris Ollivault / TempsMachine.NET. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Image : Hardcore Henry