Formé au sein du studio Ghibli, l’animateur japonais Hiroshima Yonebayashi sort sa première production au sein de son studio Ponoc créé en 2015 : “ Marie et la Fleur de la sorcière”. Mais ce film très plaisant, généreux et bien produit et bien rythmé, n’est malheureusement qu’un succédané d’un film de Miyazaki. L’ombre du maître est là jusque dans le propos, dans la dénonciation des dérives de la science et du monde moderne. “Marie et la Fleur de la sorcière” pose la difficile question de la succession du Studio Ghibli, qui n’arrive pas à survivre à ses créateurs et à faire émerger des talents émancipés et nouveaux dans la japanimation.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Marie et la fleur de la sorcière (Hiromasa Yonebayashi, 2014), Arrietty le petit monde des chapardeurs (Hiromasa Yonebayashi, 2010), Souvenirs de Marnie (Hiromasa Yonebayashi, 2014), Princesse Mononoké (Hayao Miyazaki, 1997), Studio Ghibli, Toshio Suzuki, Isao Takahata, Les Chapardeurs / The Borrowers (Mary Norton, 1952), Studio Ponoc, Kiki la petite sorcière (Hayao Miyazaki, 1989), Le Voyage de Chihiro (Hayao Miyazaki, 2001).

CRÉDITS

Enregistré le 1er février 2018 à L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.