[DERNIER EPISODE DE LA SAISON 2, REPRISE DE LA SAISON 3 DE NOCINE LE JEUDI 14 SEPTEMBRE !]

Dans un un bar madrilène, des habitués qui n’ont rien à voir les uns les autres sont attablés. L’un pousse la porte, sort, et se prend une balle dans la tête. Ainsi débute le huis-clos tendu d’Alex de la Iglesia, avec une belle mise en place et une galerie de personnage très intéressante, mais avec quelque chose de moins percutant que d’ordinaire au niveau du scénario. Toujours très subversif et sarcastique, la critique acerbe des médias est toujours là, la charge contre la chape de plomb que la morale fait peser sur la société aussi. Sauf que dans ses précédents films, même quand l’hystérie carnavalesque qu’on lui reproche ou que l’on admire fait partir ses films dans tous les sens, reste toujours à la fin une forme d’humanité. Mais pas dans El bar, où l’ironie finale est absente. Signe d’une pente misanthrope pour Alex de la Iglesia ?

Pris au piège (El Bar) est disponible en France en VOD le jeudi 31 aout, et en DVD / Blue Ray le mardi 5 septembre (L'Atelier d'image / Condor Entertainment)

Podcast animé par Thomas Rozec avec Yannick Dahan, Stéphane Moïssakis et Alexandre Hervaud.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Mi gran noche (Álex de la Iglesia, 2015), Les sorcières de Zugarramurdi (Álex de la Iglesia, 2013), Mes chers voisins (Álex de la Iglesia, 2000), Balada triste (Álex de la Iglesia, 2010), Un après-midi de chien (Sidney Lumet, 1975), Jorge Guerricaechevarria, Un Jour de chance (La Chispa de la Vida, Alex de la Iglesia, 2012), Action mutante (Álex de la Iglesia, 1992), Le Jour de la Bête (Álex de la Iglesia, 1996), Perdita Durango (Álex de la Iglesia, 1997), 800 balles (Álex de la Iglesia, 2002), Le Crime farpait (Álex de la Iglesia, 2004), La Chambre du fils (Álex de la Iglesia, 2006), Crimes à Oxford (Álex de la Iglesia, 2008), Muertos de risa (Mort de rire, Álex de la Iglesia, 1999), Torrente (Santiago Segura, 1998), Tim Burton

CRÉDITS

Enregistré le 04 juillet 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.