[ATTENTION SPOILERS]

Déjà aperçue dans Batman vs Superman, Wonder Woman, le dernier élément de la Sainte Trinité de DC Comics, a désormais son film et cartonne au box-office. Sortie de son élément mythologique, Diana, princesse des amazones se retrouve plongée dans le monde des hommes en pleine Première guerre mondiale. Résultat : une direction artistique mauvaise, des effets spéciaux douteux, d’énormes erreurs de scénario et de mise en scène, et une posture féministe revendiquée qui ne tient pas. Cultivée, lettrée, intelligente, Wonder Woman perd ses capacités dès qu’elle prend conscience de ses pouvoirs, un comble pour une super-héroïne que l’écriture fait d’ailleurs passer pour une idiote candide. Ni un bon film de super-héros, ni un bon blockbuster, encore moins un bon film.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis, Julien Dupuy et Daniel Andreyev.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Logan (James Mangold, 2017), Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), Batman v Superman : L’aube de la justice (Zack Snyder, 2016), Monster (Patty Jenkins, 2003), The New Adventures of Wonder Woman (1975-1979), Man of Steel (Zack Snyder, 2013), SoulCalibur, Les Visiteurs (Jean-Marie Poiré), Un Indien dans la ville (Hervé Palud, 1994), Xéna la guerrière (John Schulian & Robert Tapert, 1995-2001), Spider-Man (Sam Raimi, 2002), Evil Dead (Sam Raimi, 1981), The Killing (Patty Jenkins, 2011), Doctor Strange (Scott Derrickson, 2016), K-19 : le piège des profondeurs (Kathryn Bigelow, 2002), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), Captain Marvel (Anna Boden & Ryan Fleck, 2019), Suicide Squad (David Ayer & Margot Robbie, 2016), Star Wars : the Force Awakens (J.J. Abrams, 2015), Punisher : War Zone (Lexi Alexander, 2008), Catwoman (Pitof, 2004), Supergirl (Jeannot Szwarc, 1984), Elektra (Rob Bowman, 2005).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco <<

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : “Born Sexy Yesterday”, un essai vidéo qui analyse des personnages féminins de Tron Legacy ou du Cinquième élément. Supposément féministes, l’essai explique en quoi ces femmes fortes traversent l’histoire en ayant toutes les compétences, tous les savoirs, et se révèlent des fair-valoirs aux personnages masculins.

LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : Wonder Woman n’est pas le seul film de super-héros à être réalisé par une femme, il y a également eu “Punisher : War Zone” de Lexi Alexander (2008), un B-movie comme on les aime, de mauvais goût mais drôle. Marvel est dans le déni depuis la sortie du film.

LA RECO DE JULIEN DUPUY : sorti directement en 2009 dans la collection DC Universe, Wonder Woman mais en film d’animation cette fois, adapté par Lauren Montgomery et produit entre autres par Bruce Timm.

CRÉDITS

Enregistré le 7 juin 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com