C’est l'événement de ce printemps en termes de ressortie : le retour du mythique “2001, l’Odyssée de l’espace” dans les salles obscures. Il y a tout juste cinquante ans, Stanley Kubrick sortait pour la première fois son chef d’oeuvre qui a marqué le cinéma et qui influence depuis un demi siècle la façon de filmer la science-fiction. Le film revient aujourd’hui dans une version restaurée à l’identique en 70 mm, le tout sous la supervision de Christopher Nolan. L’histoire est donc la même : “2001” suit à différentes époques les interactions de l’homme avec une puissante intelligence extraterrestre apparue aux temps anciens sous forme d’un monolithe noir derrière lequel se cache les secrets et les mystère de la vie. Plus moderne que beaucoup de long-métrages sortis cette année, “2001” est un film respecté, parfois craint car complexe et qu’il vaut peut-être mieux essayer de ressentir que de comprendre. Une ressortie en salle qui permet donc de s’immerger totalement dans l’oeuvre contemplative devenue culte de Stanley Kubrick.


Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, Anaïs Bordage, Rafik Djoumi et David Honnorat


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION


2001, l'Odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968), Interstellar (Christopher Nolan, 2014), Joan Crawford, Dunkerque (Christopher Nolan, 2017), Lolita (Stanley Kubrick, 1962), Artificial Intelligence: A.I  Stanley Kubrick, 2001), Citizen Kane (Orson Welles, 1941), Deep Impact (Mimi Leder, 1998), Charlton Heston, Soleil Vert (Richard Fleischer, 1974), Wargames (John Badham, 1983), Futurama (Fox, 1999), Le Cinquième élément (Luc Besson, 1997), Ready Player One (Steven Spielberg, 2018), 2001, “Sparks in the Dark” (Pedro Gonzalez Bermudez, 2018), Kubrick (Michel Ciment, 1982), Les Archives Stanley Kubrick (Alison Castle)


LES RECOMMANDATIONS


LA RECO DE ANAÏS BORDAGE : “Soleil Vert” de Richard Fleischer (1974), un film de science-fiction des années 70


LA RECO DE DAVID HONNORAT : Une publicité d’Apple de la fin des années 90 sur le bug de l’an 2000 et Wargames de John Badham (1983), une réflexion sur les machines.


LA RECO DE RAFIK DJOUMI : “2001, Sparks in the Dark”, diffusé le 19 juin sur la chaîne TCM. Un documentaire sur une interview de Stanley Kubrick dans Playboy, qui donne des pistes de réflexion autour du film.


LA RECO DE JULIEN DUPUY : “Kubrick”, le livre de Michel Ciment et “Les Archives Stanley Kubrick” par Alison Castle aux éditions Taschen.


CRÉDITS


Enregistré le 04 juin 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.



For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy