L’ombre de Cameron plane sur l’adaptation du manga culte Gunnm, mais sa patte manque cruellement à la réalisation. Surtout après une vingtaine d’année à attendre, rêver et fantasmer « Alita : Battle Angel ». Verdict : au milieu d’êtres mi-humains mi-machines, la cyborg adolescente au corps de guerrière, superbement incarnée par Rosa Salazar, montre une complexité de sentiments qui fait ressentir de l’empathie pour un personnage entièrement numérique. Mais à côté d’Alita, tous les personnages font pâle figure et la direction d’acteurs laisse à désirer. Les belles idées du scénario deviennent des séquences intimistes sans chair, beaucoup d’arcs narratifs passent à la trappe, et les antagonistes sont très « bis ». A partir d’une matière extraordinaire, « Alita : Battle Angel » devient le meilleur Rodriguez mais le pire Cameron.


Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi, Stephane Moïssakis, Perrine Quennesson, Julien Dupuy et David Honnorat.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE STÉPHANE : la première vraie grande créature numérique, « Anaconda » de Luis Llosa (1997).

LA RECO DE RAFIK : revoir le Valérian de Luc Besson (2017).

LA RECO DE DAVID :  « Air Doll » de Hirokazu Kore-eda (2009)

LA RECO DE JULIEN :  « Exterminator 17 » de Jean-Pierre Dionnet et Enki Bilal (1979) et « Ex machina »  d’Alex garland (2015).

LA RECO DE PERRINE : le premier Twilight réalisé par Catherine Hardwicke (2009).


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

James Cameron, Alita : Battle Angel (Robert Rodriguez, 2019), Gunnm (Yukito Kishiro, 1990 - 1995), Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Mahersala Ali, Titanic, Avatar (James Cameron, 2009), Sin City (Robert Rodriguez, 2005), Star Wars : La menace fantôme (Georges Lucas, 1999), Jon Landau, Bill Pope, Andy Serkis, Zoe Saldana, Elysium (Neill Blomkamp, 2013), Blade Runner (Ridley Scott, 1982), Mortal Engines (Christian Rivers, 2018), Quentin Tarantino, Rollerball (Norwan Jewison, 1975), Mad Max (Georges Miller, 1979), Spy Kids (Robert Rodriguez, 2001), Piranha 2 Les Tueurs volants (James Cameron, 1981), Frank Miller, Machete (Robert Rodriguez, 2010), Valérian et la Cité des mille planètes (Luc Besson, 2017), Bae Doona, Air Doll (Hirokazu Kore-eda, 2009), Alicia Vikander, Twilight, chapitre I : Fascination (Catherine Hardwicke, 2009).


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 29 janvier 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy