Sexe à gogo, léchage d’urine et sniff de fourmis. Les orgies de Mötley Crüe, groupe américain de métal au succès délirant dans les années 1980, sont légendaires. Leur récit à l’écran le sera sans doute beaucoup moins. La formule « sexe, drogue and rock’n’roll » ne suffit pas à faire un bon biopic.


Adapter au cinéma l’une des plus grandes biographies musicales apparait comme un sacré défi. La tâche est encore moins facile quand, après une intro made in Jackass, le film s’appuie sur des morceaux mal choisis et des acteurs sans talent – excepté Machine Gun Kelly qui joue un touchant Tommy Lee. Autant dire qu’il y a de quoi être dégoûté·e·s.


Animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Julie Le Baron et Perrine Quenneson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


LA RECO DE JIMMY : dans le même esprit, en mieux, « The Decline of Western Civilization Part II : The Metal Years », réalisé par Penelope Spheeris


LA RECO DE JULIE : « Spinal Tap », un faux docu parodique réalisé par Rob Reiner


LA RECO DE PERRINE : le rock version URSS, « Leto » de Kirill Serebrennikov


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Bohemian Rhapsody (Bryan Singer, 2018), N.W.A : Straight Outta Compton (F. Gary Gray, 2015), Too Fast for Love (Mötley Crüe, 1981)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 20 avril 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy