NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Chernobyl, au cœur du réacteur

media.mp3

Cette mini-série montre que le petit écran peut, aussi bien que le grand, produire des œuvres tirées au cordeau. Inspiré du travail de Svetlana Aleksievitch, journaliste biélorusse et lauréate du prix Nobel de littérature, « Chernobyl » relate la multiplicité des points de vue autour de la catastrophe nucléaire survenue en avril 1986. Aussi bien ceux du personnel de la centrale, que ceux des équipes de secours et de nettoyage, que ceux de l’appareil politique soviétique qui veut à tout pris taire cet accident.


Craig Mazin, à l’origine de la série, évite le principal écueil de plonger dans un pathos étouffant. La souffrance, traitée hors cadre, est abordée avec élégance et sobriété. L’exceptionnel casting, la mise en scène précise, l’intense dramaturgie sans cesse renouvelée, tout comme la musique aussi puissante qu’angoissante expliquent ce succès unanime et donnent l’envie d’en savoir plus.


Animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev, Julie Le Baron et David Honnorat.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR

LA RECO DE JULIE : « À la poursuite d’Octobre rouge », réalisé par John McTiernan en 1990 (même si les accents sont à couper à la serpette)

LA RECO DE DANIEL : « Shin Godzilla », par les brillants Hideaki Anno et Shinji Higuchi, qui savent décrire comme personne l’inaptitude des acteur·rice·s politiques à se mettre d’accord #adminporn

LA RECO DE DAVID : pour prolonger l’expérience, « Stalker » d’Andreï Tarkovski


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

La Supplication (Svetlana Aleksievitch, éd. Ostozhye ,1997), Kursk (Thomas Vinterberg, 2018), Tchernobyl : mise en examen du professeur Pellerin (France 2, Ina, 2006)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 11 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Jules Krot. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Piranhas, il était une fois à Napoli

media.mp3

Fascinée par l’argent et la richesse, une bande d’adolescents de Naples veut embrasser la carrière criminelle de ses idoles, les parrains de la Camorra. Pourtant morts, emprisonnés ou repentis, ces mafiosos sont loin de leurs heures de gloire, et c’est une organisation criminelle dévitalisée que Claudio Giovannessi dépeint. Sans fascination aucune pour ces parrains, bien loin de « Scarface », « Piranhas » dénonce le système sans le glorifier, et sans jugement moral envers ses personnages. Le choix d’un tournage chronologique révèle l’évolution du très jeune cast et sa progression. L’histoire souffre un peu d’une fin précipitée, seul bémol, d’un très beau récit de la fatalité. 


Animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy et Perrine Quennesson. 


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURS

LA RECO DE JULIEN : le making-of de « Dogman » de Matteo Garrone (2018) sur le DVD sorti chez Le Pacte, et le Mediabook sur « Rage » de Cronenberg sorti par « The ecstasy of films ».

LA RECO DE PERRINE : « Le traitre » de Marco Bellocio sur la mafia sicilienne, et sur la mafia chinoise « Les éternels » de Jia Zhangke (2019). 


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Piranhas (Claudio Giovannessi, 2019), Piranhas (Roberto Saviano, 2018), Gomorra (Roberto Saviano, 2006), Francesco di Napoli, Viviana Aprea, Alfredo Turitto, Carmine Pizzo, Scarface (De Palma, 1983), Dogman (Matteo Garrone, 2018), Crash (David Cronenberg, 1996).

CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 4 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Thomas Plé. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

X-Men : Dark Phoenix, ultime bérézina

media.mp3

[Spoil en masse] Cet épisode de la saga est consacré au premier personnage féminin apparu dans la bande dessinée d’origine des X-Men. Après une mission dans l’espace avec d’autres mutant·e·s, Jean Gray devient le « Phénix noir », un être obscur aussi puissant que destructeur. Ses ami·e·s vont être confronté·e·s à un choix cornélien : la sauver ou la détruire ?


Le jeu de Sophie Turner, connue pour son rôle de Sansa Stark dans Game of Thrones, est aussi pénible que le scénario, qui, lui, est digne d’un mauvais téléfilm du samedi soir. Si bien qu’on en vient à regretter Hugh Jackman, grand absent de cet opus. «  X-Men : Dark «  est le douzième épisode de la franchise. Est-il le dernier ? Rien n’est moins sûr. Est-il de trop ? Assurément.


Animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis et Daniel Andreyev.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


LA RECO DE DANIEL : « New X-Men », superbe BD créée par Grant Morrison et Frank Quitely


LA RECO DE STEPHANE : le film qui aurait du être la Palme d’or 2019 : « Anaconda »


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Spider-Man 3 (Sam Raimi, 2007), X-Men Origins : Wolverine (Gavin Hood, 2009), Bryan Singer, Days of Future Past (Bryan Singer, 2014), X-Men : Apocalypse (Bryan Singer, 2016), Stan Lee


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 4 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Thomas Plé. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Godzilla pourrait-il exister dans la vraie vie ?

media.mp3

Celui qui squatte le grand écran depuis les années 1950 est de retour au cinéma. Le moment idéal pour se demander si une bête de cinquante mètres de haut peut véritablement se hisser sur deux pattes, si ce reptile pré-historique à la crête en croco et au cri strident aurait sa chance dans la vraie vie.


À l’occasion de la nouvelle itération de la saga signée Michael Dougherty, Perrine Quennesson interroge Jean-Sébastien Steyer, paléontologue au Centre national de la recherche scientifique, sur la poussée d’Archimède, les mythes des océans, l’effet de la radioactivité sur les iguanes.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Godzilla II – Roi des Monstres (Michael Dougherty, 2019), Godzilla (Gareth Edwards, 2014), Godzilla (Roland Emmerich, 1998)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré en mai 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Elton John still standing

media.mp3

Fait sur-mesure pour les fans du compositeur, « Rocketman » se présente comme une comédie musicale en trois actes. Dans ce biopic musical consacré, produit et supervisé par Sir Elton John, Taron Egerton incarne la rockstar de ses débuts jusqu’au sommet de sa gloire, le tout dans une ambiance kitsch aussi extraordinaire que dramatique.


La réussite du film tient à la fois au scénario balisé de Lee Hall, auteur de celui de Billy Elliot, à la réalisation assumée de Dexter Fletcher et aux acteur·rice·s au diapason. L’homosexualité de l’artiste, thème central de l’oeuvre, permet d’aborder les façons d’apprendre à s’aimer, à s’assumer tel que l’on est et pas tel que les autres voudraient qu’on soit. Can you feel the love tonight ?


Animé par David Honnorat avec Perrine Quennesson et Daniel Andreyev.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


LA RECO DE PERRINE : un film qu’on ne se lasse pas de voir et revoir, « Mamma Mia ! » de Phyllida Lloyd


LA RECO DE DANIEL : du même scénariste ingénue : « Cheval de guerre » de Steven Spielberg


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Bohemian Rhapsody (Bryan Singer, 2018), I AM NOT JESSICA CHASTAIN (legolambs, YouTube, 2015), Kingsman : Services secrets (Matthew Vaughn, 2015), Leto (Kirill Serebrennikov, 2018)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 19 mai 2019 à Cannes à l’occasion de la 72e édition du festival de cinéma. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy