NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Yesterday, Ob-La-Di, Ô-Dégats

media.mp3

Après un étrange accident de circulation, Jack, musicien amateur anglais incarné par Himesh Patel, se réveille dans un monde où les Beatles n’ont jamais existé. Avec sa meilleure amie d’enfance – jouée par Lily James, le jeune chanteur décide de piller leur répertoire.


En apparence, «  Yesterday  » a tout d’un feel-good movie réussi. L’histoire est intriguante, elle se veut même romantique voire politique. Le scénario est rythmé par la discographie du monstre à quatre têtes qu’on ne se lassera jamais de réécouter. Mais, mais, mais il y a un mais. Le film, signé Danny Boyle, est monté avec les pieds et réalisé avec les coudes.


Animé par Thomas Rozec avec Julie Le Baron, David Honnorat et Perrine Quennesson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


LA RECO DE JULIE : pour rester dans la thématique du mensonge, « Tokyo Sonata » par Kiyoshi Kurosawa (2008)


LA RECO DE DAVID : la sensationnelle série « Fleabag » de Phoebe Waller-Bridge


LA RECO DE PERRINE : « Years and Years », de Russell T Davies, pour un mélange réussi de « This is Us » et « Black Mirror »


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Trainspotting (Danny Boyle, 1996), Baby Driver (Edgar Wright, 2017), Love Actually (Richard Curtis, 2003), 4 mariages et 1 enterrement (Mike Newell, 1994)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 25 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Shaft

media.mp3

Dans une grande réunion de famille, le cinquième film de la franchise rassemble Shaft Junior, lui-même fils de Shaft II, neveu du John Shaft originel (ou plutôt son fils, la famille c’est compliqué), qui s’associent pour endiguer un trafic de drogue. Rattrapé au dernier moment par Netflix, le film n’a en terme d’intrigue aucun intérêt, à part celle de créer une nouvelle filiation. Le héros de la blacksploitation à la sauce polar et action dérive même vers la comédie sous la houlette de Tim Story. Le tout est assez anachronique, le pire du cinéma des années 80 remis au goût du jour, avec ce que cela suppose de beauferie. 


Animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Jessie Usher, Samuel L Jackson, Shaft (John Singleton, 2000), Shaft (Tim Story, 2019), Les 4 Fantastiques (Tim Story, 2005), Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’argent (Tim Story, 2007), Mise à l’épreuve (Tim Story, 2014), Kevin Hart, Ice Cube, Annihilation (Alex Garland, 2018), Booksmart (Olivia Wilde, 2019), Shaft les nuits rouges de Harlem (Gordon Parks, 1971), Shaft contre les trafiquants d’hommes (John Guillermin, 2000), Christian Bale, American Psycho (Mary Harron, 2000), Superfly (Gordon Parks Jr., 1972), Richard Roundtree, Christopher Lennertz, Coffy la panthère noire de Harlem (Jack hill, 1973), Foxy Brown (Jack Hill, 1974), Truck Turner & Cie (Jonathan Kaplan, 1974), Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1997). 


CRÉDITS 

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 01 juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Woody résiste pour que Toy Story existe

media.mp3

Revoilà Woody, Jessie, Buzz l’Eclair et toute la compagnie. Dans ce quatrième volet, Andy, enfant phare des premiers films devenu jeune adulte, a donné ses compagnon·ne·s de jeu à Boonie qui fait ses premiers pas en maternelle.


Si Pixar continue d’impressionner côté animation, les personnages ont perdu en couleurs, le scénario en profondeur, seul Woodie reste égal à lui-même. Le troisième volet faisait office de conclusion idéale. Et pourtant, et pourtant, l’aventure continue. À quoi bon ? On ne le répétera jamais assez, il faut savoir s’arrêter.


Animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


LA RECO DE DAVID : parmi les nouveaux personnages de cet opus, Duke Caboom, cascadeur fou et râté. Pour rester dans l’ambiance délurée, « The Devil at Your Heels », documentaire de Robert Fortier


LA RECO DE PERRINE : pour pleurer, avoir une crise existentielle, les vingt premières minutes de « Wall-E » de Andrew Stanton


LA RECO DE STÉPHANE : la plus grande star animale des années 1990, de quoi faire palir Godzilla, « Anaconda »


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Avengers : Endgame (Anthony Russo, Joe Russo, 2019), Toy Story (John Lasseter, 1995), Minuscule : La Vallée des fourmis perdues (Thomas Szabo, Hélène Giraud, 2013)


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 26 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Brisby et le secret de NIMH

media.mp3

Souris des champs, veuve et mère de quatre enfants, Madame Brisby se rend à la cité des rats pour sauver son logis menacé de destruction. Dans un décor magique qui vire parfois au terrifiant, ses aventures ont un sujet bien plus grave que le destin de quelques rongeurs. Et pour cause, les pérégrinations de Madame Brisby évoquent les expérimentations sur les corps humains menées par la CIA à la fin des années 1960.


À l’origine de ce film d’animation aujourd’hui érigé au rang des oeuvres cultes : Don Bluth. Tout juste devenu chef de file de l’animation, il était l’un des rares, en 1982, à proposer une alternative sérieuse à Disney.


Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi.


RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

La Belle au bois dormant (Clyde Geronimi, 1959), Wolfgang Reitherman, Les Aventures de Bernard et Bianca (Wolfgang Reitherman, John Lounsbery, Art Stevens, 1977), Robin des Bois (Wolfgang Reitherman, 1973), Rox et Rouky (Richard Rich, Ted Berman, Art Stevens, 1981), Tim Burton, Banjo, le chat malicieux (Don Bluth, 1979), Madame Frisby et les Rats de NIMH (Robert C. O’Brien, éd. inconnu, 1970), Le Petit Dinosaure et la Vallée des merveilles (Don Bluth, 1989), Fievel et le Nouveau Monde (Don Bluth, 1986), Stranger Things (Matt Duffer, Ross Duffer, 2016 — )


CRÉDITS

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 22 juin 2019 au Club de l’Etoile (Paris, 17e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Le Daim, matière noble

media.mp3

Il hante les rêves de Georges, quadragénaire qui finit par tout plaquer pour s’offrir l’objet de ses désirs : un blouson 100% daim à franges. Son obsession va virer au carnage sanglant, ajoutant au film une dimension serial killer qui complète le volet fétichisme incongru. On pourrait penser que Quentin Dupieux, a force d’enchaîner les films « high concept », serait sur le point de s’épuiser. Mais non. Des enjeux marqués et clairs permettent de comprendre la démarche des personnages incarnés par le beau tandem Jean Dujardin - Adèle Haenel. L’aspect « méta » cher à Dupieux arrive sur la fin, dans un film court qui s’arrête au bon moment. Comme toujours, il y a un ventre mou, quelques moments où l’on se demande si tout n’est pas qu’une vaste supercherie, mais tout cela fonctionne très bien. « Le Daim » est un petit film agréable et très premier degré, mais qui ne laissera pas un souvenir impérissable.


Animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev et David Honnorat. 


RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURS

LA RECO DE DANIEL : pour un Jean Dujardin en héros comique, OSS 117 des temps Napoléoniens, « Le retour du héros » de Laurent Tirard (2018), et pour le fétichisme d’un objet pour le moins aussi improbable d’un blouson de daim, « Master of the Flying Guillotine » de Jimmy Wang Yu (1976).   

LA RECO DE DAVID : les vidéos réalisées par Benoît Forgeard, et diffusées sur le YouTube de Blow Up (émission d’Arte), sur les obsessions des réalisateurs : le cheveu chez Tavernier, la laine chez Besson…


RÉFÉRENCES CITEES DANS L’ÉMISSION

OSS 117 (Michel Hazanavicius, 2006), Steak (Quentin Dupieux, 2007), Rubber (Quentin Dupieux, 2010), Réalité (Quentin Dupieux, 2014), Au poste ! (Quentin Dupieux, 2018), Agent double zéro (Rick Friedberg, 1996), John Wick (David Leitch et Chad Stahelski, 2014), Le retour du héros (Laurent Tirard, 2018), Master of the Flying Guillotine (Jimmy Wang Yu, 1976), Yves (Benoît Forgeard, 2019), Gaz de France (Benoît Forgeard, 2016). 


CRÉDITS 

NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 11 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Jules Krot. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.

For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy