NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Beowulf 3D

Extra - Beowulf 3D.mp3

Extra - Beowulf 3D.mp3

Télécharger Télécharger ( 17 Mo )

A l’occasion d’une projection au Club de l’Etoile, retour sur un film sous-estimé qui marque pourtant une révolution technologique et artistique.

Nous parlons cette fois de la version 3D de « Beowulf » de Robert Zemeckis, sortie en 2007. Né un peu par hasard d’une discussion entre Neil Gaiman et Roger Avary, le scénario adaptant un poème épique a permis au réalisateur américain de mettre en pratique sa technique de « performance capture », devenue une norme aujourd’hui. Mais à l’époque, il s’agissait d’une première devant mettre la technologie au service de l’histoire et du réalisateur. Tout comme la version 3D qui permet de mieux comprendre le film.

Avec un casting en or (Angelina Jolie, Anthony Hopkins…), cette histoire de guerrier viking dans de sauvages contrées du Nord aurait dû être un succès. Ce n’a pas été le cas. Le public comme la critique sont passés à côté, notamment parce qu’en France il était surtout disponible en 2D. Il fallait rendre justice à ce film. C’est fait avec ce podcast de NoCiné.

« Beowolf 3D » fait partie d’une série de projections programmées par le Club de l’Etoile avec NoCiné et BiTS. A venir prochainement : 

Samedi 5 mai 2018 : “Last Action Hero” de John McTiernan

Samedi 16 juin 2018 : “Evil Dead II” de Sam Raimi

Podcast animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994), Jabberwocky (Terry Gilliam, 1977), Forrest Gump (Robert Zemeckis, 1994), Apparences (Robert Zemeckis, 2000), Le Pôle Express (Robert Zemeckis, 2004), Le 13ème Guerrier (John McTiernan, 1999), Les Deux Tours (Peter Jackson, 2002), Avatar (James Cameron, 1997), Titanic (James Cameron, 1997), Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985)

CRÉDITS

Enregistré le 7 avril 2018 au Club de l’Etoile (Paris 17eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Le fantastique français émerge de la brume

NoCine  - Dans la brume.mp3

NoCine - Dans la brume.mp3

Télécharger Télécharger ( 18 Mo )

Dans sa nouvelle production franco-canadienne "Dans la brume", Daniel Roby tente de donner un nouveau souffle au genre et assume un film catastrophe ambitieux, vicié et travaillé de l’intérieur. Il y raconte l’histoire d’un brouillard mystérieux et toxique qui se met à sortir des égouts et à inonder les rues de Paris poussant ainsi la population à se réfugier dans les hauteurs et à organiser sa survie. Malgré des effets spéciaux ratés, un Romain Duris qui sonne assez faux et une mise en scène impersonnelle, “Dans la Brume” réussit l’essentiel. Daniel Roby pose le contexte et les enjeux du film dès les dix premières minutes et travaille avec intensité l’imagerie parisienne. Quant au scénariste, Guillaume Lemans, il joue avec adresse avec les phobies des parisiens, allant jusqu’à faire naître des peurs nouvelles. Et c’est peut-être là que réside le génie du cinéma de genre.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Daniel Roby, Romain Duris, Olga Kurylenko, La Peau Blanche (Daniel Roby, 2004), Guillaume Lemans, Fred Cavayé, Pour elle (Fred Cavayé, 2008), À bout portant (Fred Cavayé, 2010), Mea Culpa (Fred Cavayé, 2014), Burn Out (Yann Gozlan, 2017), La nuit a dévoré le monde (Dominique Rocher, 2018), Arsène Lupin (Jean-Paul Salomé, 2004), Kounen, Le pacte des Loups (Christophe Gans, 2001), Belphégor, le fantôme du Louvres (Jean-Paul Salomé, 2001)

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE JULIEN DUPUY : La version noir et blanc de “The Mist” de Frank Darabont (2007), une des meilleures adaptations de Stephen King et une vraie sensation de fin du monde.

LA RECO DE STÉPHANE MOÏSSAKIS : “Au-delà” de Clint Eastwood (2011) ou “The Impossible” de Juan Antonio Bayona (2012), un film catastrophe beaucoup plus dur.

CRÉDITS

Enregistré le 29 mars 2018 au Ground Control (Paris 12eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Ode à Spielberg

NoCiné - Ready Player One.mp3

NoCiné - Ready Player One.mp3

Télécharger Télécharger ( 45 Mo )

“Ready Player One” est enfin en salle, le grand jour est arrivé où toute l’équipe de NoCiné va pouvoir hurler pendant 1h son amour pour Steven Spielberg. Les attentes autour du film étaient énormes mais le contrat est rempli. Le grand maître de la science-fiction nous plonge en 2045 sur une planète Terre très abîmée par les changements climatiques, la pauvreté et les crises en tout genre. Pour échapper à cette réalité sordide, la plupart des gens s’évadent dans l’Oasis, un jeu en ligne en réalité virtuelle devenu une vraie société parallèle. Mais ce monde risque de basculer quand son créateur James Halliday est sur le point de mourir. Pour protéger l’Oasis, une résistance s’organise dans laquelle Wayde interprété par Tye Sheridan se retrouve embarqué. Plein de références nostalgiques, le film est aussi tourné vers l’avenir et interroge les enjeux liés aux nouvelles technologies. Spielberg, hyper conscient de l’héritage qu’il va léguer au cinéma, propose dans ce long-métrage ce qu’il sait faire de mieux : faire entrer l’univers geek dans la culture de masse.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson, Julien Dupuy, Alexandre Hervaud, David Honnorat, Stéphane Moïssakis, Rafik Djoumé

CRÉDITS

Enregistré le 29 mars 2018 au Ground Control (Paris 12eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Annihilation, faussement complexe

NoCiné Ep129 - OK.mp3

NoCiné Ep129 - OK.mp3

Télécharger Télécharger ( 16 Mo )

Dans sa nouvelle production sur Netflix, Alex Garland le réalisateur d’Ex Machina revient sur un thème classique du cinéma : l’irruption de forces inconnues dans notre monde. Avec Natalie Portman en tête d’affiche, le film raconte l’histoire de Lena, une biologiste embarquée dans une zone sinistrée le long des côtes américaines dans laquelle son mari a disparu. Dans cet espace en quarantaine, elle devra faire face à toutes sortes de dangers qui s'attaqueront aussi bien à son intégrité physique que mentale. Scénariste avant tout, Alex Garland pose un contexte intéressant aux enjeux ambitieux, le tout dans des décors très impressionnants. Et pourtant le long-métrage manque finalement de complexité. Le canevas classique des personnages qui découvrent des éléments surnaturels et vont essayer de les comprendre est peu renouvelé et les personnages sont assez creux. Le film se donne des airs de grande réflexion métaphysique mais manque un peu de bases réflexives à l’interprétation. Malgré tout, le film racheté par Netflix car “trop compliqué” pour être distribué en salle reste un beau divertissement dans lequel chacun peut se retrouver.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Anaïs Bordages et Yannick Dahan.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Annihilation (Alex Garland, 2018), Natalie Portman, Oscar Isaac, Ex Machina (Alex Garland, 2015), 28 jours plus tard (Danny Boyle, 2002), Sunshine (Danny Boyle, 2007), La Plage (Danny Boyle, 2000), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), Blacksploitation, Stanley Kubrick, Never Let Me Go (Mark Romanek, 2010), The Thing (John Carpenter, 1982), Blair Witch Project (Eduardo Sánchez, Daniel Myrick, 1999), Alien (Ridley Scott, 1979), Barbarella (Roger Vadim, 1968), 2001, l'Odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968), Tessa Thompson, Gina Rodriguez, Mother (Darren Aronofsky, 2017), Bright (David Ayer, 2017), The Happening (M. Night Shyamalan, 2008), The Shining (Stanley Kubrick, 1980), Carey Mulligan, Keira Knightley

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE ANAÏS BORDAGES : Alamo Drafthouse Cinema, une chaîne de cinéma américaine faite pour les cinéphiles qui organise des sortes de happenings lors de projection de films cultes

LA RECO DE YANNICK DAHAN : “Never let me Go” de Mark Romanek (2010), avec d’excellentes actrices

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - À Fleur De Peau

Xtra 93 - A Fleur de Peau.mp3

Xtra 93 - A Fleur de Peau.mp3

Télécharger Télécharger ( 10 Mo )

À l’occasion de sa réédition en Blu-Ray chez “Elephant”, retour sur ce thriller expérimental de la fin des années 90 signé Steven Soderbergh. “The Endernis”, ou “A fleur de peau” dans sa version française, parle du retour d’un homme dans sa ville natale du Texas qu’il avait quitté précipitamment suite à une histoire de dette de jeu. Il y retrouve son ex-femme qui a refait sa vie mais la passion va reprendre entre les deux amants, entraînant une succession de complications et de conflits. Réadaptation du film “Criss Cross” de Robert Siodmak sorti en 1949 et que l’on retrouve aussi dans le DVD, le long-métrage de David Soderbergh va jusqu’à refaire plan pour plan des scènes cultes du film de départ. Mais en essayant de se réapproprier le matériau d’origine tout en s’en distinguant par un ton expérimental, “A fleur de peau” rate le coche du film noir et se confond dans la vague des thrillers érotiques douteux des années 90. L’intérêt de la réédition est donc bien de pouvoir comparer ces deux versions de la même histoire mais aussi d’assister aux premières des expérimentations de Soderbergh en termes de travail de l’image et des couleurs : les prémices de ce qui fera la patte du célèbre réalisateur.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

A fleur de peau (Steven Soderbergh, 1996), Elephant Film, Peter Gallagher, Alison Elliott, Tous des vendus ! (don tracy, 1948), Criss Cross/Pour toi j’ai tué (Robert Siodmak, 1949), Burt Lancaster, Yvonne De Carlo, Out of Sight (Steven Soderbergh, 1998), Logan Lucky (Steven Soderbergh, 2017), Basic Instinct, Sang chaud pour meurtre de sang-froid (Phil Joanou, 1992), Kim Basinger, Richard Gere, Brian De Palma, Solaris (Steven Soderbergh, 2002), Andreï Tarkovski, Schizopolis (Steven Soderbergh, 1996)

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache & Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS
Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Un raccourci dans le temps, le féminisme passé au filtre Disney

NC #127 - Un raccourci dans le temps .mp3

NC #127 - Un raccourci dans le temps .mp3

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Dans sa dernière création estampillée Disney, Ava DuVernay s’attaque à un des grands fantasmes du cinéma : le voyage à travers le temps et l’espace. Et on aurait pu y croire si le film, qui manque cruellement de subtilité, n’avait pas tourné au pep talk noyé sous une avalanche de bon sentiments.

“Un raccourci dans le temps” est l’adaptation du livre du même nom, une référence absolue de la littérature enfantine aux Etats-Unis. L’histoire est celle d’une fratrie d’adolescents qui partent à la recherche de leur père scientifique disparu et dont l’évaporation semble être en lien avec ses recherches sur l’univers et les mondes parallèles. Avec une jeune fille noire comme protagoniste et un discours général sur l’acceptation de soi pour les jeunes adolescents, l’adaptation du livre semblait prometteuse et pourtant… On gave le spectateur d’un discours féministe prémâché, à coup de “motivational quotes” déjà vues et entendues des centaines de fois. Et le propos martelé prend le dessus sur l’histoire qui passe complètement au second plan. Le film ne se rattrape pas non plus sur sa réalisation : les effets spéciaux restent assez médiocres et les images fatiguantes à regarder. Très simpliste, le film à au moins le mérite de poser des questions sur la représentation des petites filles au cinéma et tente de vaincre, à sa façon, les clichés sexistes.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson et Anaïs Bordages.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Un raccourci dans le temps (Ava DuVernay, 2018), A Wrinkle in Time (Madeleine L'Engle, 1962), Storm Reid, Chris Pine, Oprah Winfrey, Mindy et Reese Witherspoon, Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), SELMA (Ava DuVernay, 2015), Le 13e (Ava DuVernay, 2016), Tomorrowland (Brad Bird, 2015)

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO D'ANAÏS BORDAGES : “Le 13e”, un documentaire sur l’histoire de la violence envers les noirs par Ava Duvernay dont la filmographie ne laissait pas présager qu’elle irait sur le terrain du conte pour enfant.

LA RECO DE PERRINE QUENNESSON : “Tomorrowland” de Brad Bird sorti en 2015 par les studios de Disney. Héroïne féminine férue de science et qui se retrouve embarquée dans un monde qu’elle ne connait pas et qui doit relever une série de défis pour arriver à sauver l’humanité.

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Pacific Rim Uprising, ou comment passer à côté du mythe

NO CINE 128 - Pacific Rim Uprising.mp3

NO CINE 128 - Pacific Rim Uprising.mp3

Télécharger Télécharger ( 33 Mo )

Cinq ans après un premier épisode signé Guillermo Del Toro, Steven S. DeKnight passe derrière la caméra pour en réaliser la suite et confirme une règle tacite : les numéros 2 sont toujours moins bons que les premiers.
“Pacific Rim, Uprising” raconte l’histoire de Jake Pentecoste, fils du maréchal Pentecoste héros du premier film. Après avoir mal tourné, le jeune homme va devoir renouer avec l’héritage familial pour aider l’humanité face à une nouvelle invasion des kaijus. En plus de la normalisation de l’univers du film, la mythologie propre à Pacific Rim semble disparaître totalement dans cette superproduction assez quelconque. La rouille, les kaijus, les paysages industriels en déliquescence disparaissent au profit des standards esthétiques du film d’action hollywoodien. En tentant de rendre le film plus grand public, Steven S.Knight ne parvient à réaliser qu’un sequel sans personnalité et bourré de personnages stéréotypés et très peu drôles. On en viendrait presque à espérer que le film se plante pour que Guillermo del Toro n’ait plus jamais à subir ça.

Podcast animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Perrine Quennesson et Stéphane Moïssakis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Pacific Rim, Uprising (Steven S. DeKnight, 2018), Guillermo Del Toro, John Boyega, Idris Elba, Rinko Kikuchi, Charlie Day, Burn Gorman, Buffy contre les vampires (Joss Whedon, 1997), Angel (Joss Whedon, 1999), Smallville (Alfred Gough et Miles Millar, 2007), Pacific Rim (Guillermo Del Toro, 2013), Roland Emmerich, Marie-Pierre Casey (https://www.youtube.com/watch?v=fhI1zeDwoI0), Transformers (Michael Bay, 2007), L’arme fatale (Richard Donner, 1987), James Cameron, Over the Top (Menahem Golan, 1987), Real Steel (Shawn Levy, 2011), Space Cowboys (Clint Eastwood, 2000), Firefox, l’arme absolue (Clint Eastwood, 1987), Gilmore Girls (Amy Sherman-Palladino, 2000), Marvelous Mrs. Maisel (Amy Sherman-Palladino, 2018)

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE PERRINE QUENNESSON : “Real Steel “ de Shawn Levy (2011) avec Hugh Jackman.

LA RECO DE STEPHANE MOÏSSAKIS : ‘Firefox, l’arme absolue” de Clint Eastwood (1987), mi-film d’espionnage, mi-film d’action pétaradant.

LA RECO DE DAVID HONNORAT : La nouvelle série de Amy Sherman-Palladino sur Amazon Prime, “Marvelous Mrs. Maisel”

CRÉDITS

Enregistré le 20 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Ghostland

Xtra 92 - Ghostland.mp3

Xtra 92 - Ghostland.mp3

Télécharger Télécharger ( 9,3 Mo )

Violent et fascinant, le 4eme long-métrage de Pascal Laugier mérite les multiples prix Gérardmer qu’il a reçu cet hiver. Le film raconte l’histoire de Pauline, interprétée par Mylène Farmer (rien que ça), qui hérite d’une maison et s’y installe avec ses deux filles. Mais des tueurs investissent les lieux et Pauline va devoir les affronter pour sauver sa famille qui n’en sortira pas indemne. Seize ans plus tard, le traumatisme ressurgit quand les trois femmes se réunissent à nouveau dans la maison et que les bizarreries reprennent.

Le film écrit et réécrit ne laisse pas de place au superflu et il faut tenir la cadence durant ces 1h30 de cinéma hyper compact et puissant. Si Laugier avait habitué le public à une violence assez frontale, il change de stratégie dans “Ghostland” où tout est suggéré. Les plans et le son laissent le spectateur deviner la brutalité des images sans qu’il ne la voit vraiment. Une fois de plus ce sont des personnages féminins très forts qui sont au coeur du film et qui, au delà des attaques auxquelles elles font face, portent un discours sur le traumatisme et les façons d’y survivre. Dans la veine de “Grave” ou “Revenge”, la qualité de ce film laisse présager un nouvel élan du cinéma de genre français.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Ghostland (Pascal Laugier, 2018), Mylène Farmer, Saint Ange (Pascal Laugier, 2003), Martyrs (Pascal Laugier, 2008), The Secret (Pascal Laugier, 2012), Laurent Boutonnat, Rob Zombie, Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1982), The Devil’s Reject (Rob Zombie, 2006), Halloween (Rob Zombie, 2007), L’Antre de la Folie (John Carpenter, 1995), Howard Phillips Lovecraft, Stephen King, Xavier Dolan, Prix Gérardmer, Grave (Julia Ducournau, 2016), Revenge (Coralie Fargeat, 2017), La nuit a dévoré le monde (Dominique Rocher, 2018)

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache & Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS
Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Tomb Raider

Xtra 91 - Tomb Raider.mp3

Xtra 91 - Tomb Raider.mp3

Télécharger Télécharger ( 15 Mo )

(ATTENTION SPOILER)

Les aventures de Lara Croft sont portées pour la 3ème fois au cinéma et une fois de plus, le film n’est pas à la hauteur du jeu mythique. Quinze ans après la sortie du dernier épisode en date, c’est l’actrice oscarisée Alicia Vikander qui endosse le rôle de la célèbre archéologue dans un reboot réalisé par le norvégien Roar Uthaug. Inspiré du jeu “Tomb Raider: The Definitive Edition” sorti en 2013, le film raconte comment Lara Croft part à la recherche d’un tombeau mythique japonais pour poursuivre la quête de son père décédé et empêcher, au passage, que le monde ne bascule dans le chaos. Mais le film ne ressemble à rien de plus qu’à une version édulcorée et cheap du jeu. La portion congrue de l’histoire prend le dessus sur l’épique et la violence et tout le parcours progressif de construction du personnage qui faisait le sel du jeu est passé à la trappe. Malgré l’interprétation crédible d’Alicia Vikander dans le rôle d’aventurière en devenir, le film est plutôt décevant et passe à côté des enjeux et de l’histoire du “Tomb Raider” de 2013.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Tomb Raider (Roar Uthaug, 2018), The Danish Girl (Tom Hooper, 2015), Lara Croft: Tomb Raider (Simon West, 2001), Tomb Raider: Le berceau de la vie (Jan de Bont, 2003), Alicia Vikander, Roar Uthaug, Tomb Raider: The Definitive Edition (Crystal Dynamics, 2013), Walton Goggins, The Shield

CRÉDITS

Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache & Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

NoCiné Club #06 : Les films “ghost-réalisés”, le Razzies, l’adaptation de jeux vidéo au cinéma...

NCC #06 .mp3

Si vous avez raté le direct du NoCiné Club #06, petit retour en podcast sur l’actualité des films, des réalisateurs...

La liste des films réalisés en sous-main par des chefs op, des producteurs ou des comédiens est plus longue qu’on ne le pense : “Les Faucons de la Nuit”, “Poltergeist”, “Dredd”... Tour d’horizon des règles de conduite du cinéma pour expliquer pourquoi il est si compliqué pour les réalisateurs d’admettre que leur film ait pu être “ghost-réalisé”.

On sort de la grosse saison de remise des prix : Oscars, Césars… Mais pour une fois, on a presque pas entendu parler des fatiguants Razzies Awards, et finalement est-ce que ce n’est pas mieux comme ça ? (à 30min)

Avec “Tomb Raider”, les studios prouvent une nouvelle fois qu’il ne renonceront jamais à adapter les franchises d’un succès au cinéma. De Lara Croft à “Resident Evil”, les reprises des jeux vidéo en live-action parviennent à trouver leur public. Mais ce phénomène d’adaptation à répétition peut-il encore perdurer longtemps ? (à 48 min)

Sans oublier les questions des internautes (à 1h10min)

Podcast animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Perrine Quennesson, Yannick Dahan, Stéphane Moïssakis

CRÉDITS
Enregistré le 15 mars 2018 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11e). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

Battleship Island, le sens du spectacle

NC 126 The Battleship island SR.mp3

NC 126 The Battleship island SR.mp3

Télécharger Télécharger ( 19 Mo )

La superproduction phénomène aux six millions d’entrées en Corée du Sud fait son arrivée dans les salles européennes. Inspiré de faits réels, Battleship Island revient sur la situation des prisonniers de guerre coréens pendant l’occupation japonaise lors de la Seconde Guerre mondiale. L’intrigue se déroule sur l’île d’Hashima, transformée en camp de travail géant dont une centaine de prisonniers vont tenter de s’échapper.

A seulement 44 ans, Ryoo Seung-wan s’entoure de stars de la pop et du cinéma coréen pour réaliser son son 10ème long-métrage. S’il aborde un sujet historique assez lourd et met en lumière des événements peu connus des japonais, Battleship Island est surtout un film qui a le sens du spectacle et qui ne s’excuse jamais d’être du cinéma. Démesurée, drôle, parfois caricaturale, l’opulence de la superproduction peut la desservir lors des scènes les plus violentes où l’on reste finalement assez extérieur à la souffrance des personnages, mais elle permet aussi d’aborder des thèmes difficiles sur un ton romanesque et léger. Un vent de fraîcheur face à une industrie hollywoodienne qui n’ose plus rien faire.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Battleship Island (Ryoo Seung-wan, 2018), Hwang Jung-Min, Lee Jung-Hyung, Les Fils de l’Homme (Alfonso Cuarón, 2006), La Grande Evasion (John Sturges, 1963), Ecstasy of Gold (Ennio Morricone, 1996), Mourir pour des idées (Georges Brassens, 1972), Le 15h17 pour Paris (Clint Eastwood, 2018), L’Evadé d’Alcatraz (Don Siegel, 1979), L’inspecteur Harry (Don Siegel, 1971), Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003), Utu (Geoff Murphy, 1984), Fortress 2 : Réincarcération (Geoff Murphy, 1999), Freejack (Geoff Murphy, 1992), Piège à grande vitesse (Geoff Murphy, 1995)

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE STEPHANE MOÏSSAKIS : “L’Evadé d’Alcatraz” de Don Siegel (1979), un film d’évasion joué sur Alcatraz avec Clint Eastwood

LA RECO DE JULIEN DUPUY : L’édition spéciale de “Memories of Murder” par La Rabbia (2017) et “Utu” de Geoff Murphy (1984), un réalisateur néo-zélandais. Le film raconte l’histoire d’une rébellion maorie tout en s’affranchissant parfois complètement de la complexité de la situation pour faire un cinéma un peu étrange et pas seulement social.

CRÉDITS

Enregistré le 1er mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Hostiles

Xtra 89 - Hostile.mp3

Xtra 89 - Hostile.mp3

Télécharger Télécharger ( 5,9 Mo )

Scott Cooper, le protégé de Robert Duvall, signe son premier western après avoir fait l’éloge de ce genre des années durant. Il nous emmène à la toute fin du 19ème siècle sur les traces du capitaine Blocker, chargé d’escorter avec ses hommes un chef cheyenne mourant et dont le voyage s’avère mouvementé. Hostile fait partie de ces films sur l’Ouest américain qui semblent faire acte de contrition vis-à-vis du génocide amérindien. L’extrême conscience du sérieux du sujet et la volonté forcenée de bien faire des acteurs et du réalisateur se ressentent tout au long du film, et créent une ambiance assez pesante et presque empruntée. Très solennel, le film peine à sortir de l’héritage des grands westerns et aurait mérité d’être un peu décalé pour être finalement plus vivant.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Hostiles (Scott Cooper, 2018), Crazy Heart (Scott Cooper, 2009), Stricly Criminal (Scott Cooper, 2015), Rosamund Pike, Wes Studi, Robert Duvall, Doom (Andrzej Bartkowiak, 2005)

CRÉDITS

Enregistré le 1er mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

[AUTOPROMO] Découvrez "Casseroles", le podcast des histoires de cuisine

BA Casseroles V4.m4a

BA Casseroles V4.m4a

Télécharger Télécharger ( 2,8 Mo )

Zazie Tavitian va cuisiner dans sa famille, chez des amis ou même chez des inconnus une recette qui raconte aussi une histoire et met le tout dans un podcast un jeudi sur deux, accompagné de ses conseils et bonnes adresses.

Et comme on sait que vous aimez les blinis de Russie, les boulettes roumaines, les baklavas, les pizzas fantaisistes et pleins d’autres mets qui se mangent et se racontent, on vous conseille d'aller écouter le premier épisode et de vous abonner sur :
- Apple Podcasts : itunes.apple.com/fr/podcast/casse…d1350126411?mt=2
- Android : www.subscribeonandroid.com/feeds.sound…/sounds.rss
Retrouvez Casseroles sur binge.audio, SoundCloud, YouTube, Facebook et Twitter.

CREDITS
"Casseroles" est une production de Binge Audio, par Zazie Tavitian. Écriture, prise de son, montage : Zazie Tavitian. Direction artistique : Julien Cernobori. Production : Joël Ronez. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Musique originale : Théo Boulenger. Mixage : Quentin Bresson.

Podcast
En cours de lecture

Xtra - L’Aventure Intérieure

Xtra 89 L_aventure Inte rieure.mp3

Xtra 89 L_aventure Inte rieure.mp3

Télécharger Télécharger ( 15 Mo )

A l’occasion d’une projection au Club de l’Etoile, retour sur un grand classique des années 80, devenu culte vingt ans après sa sortie.

Les raisons de l’échec de Joe Dante avec “L’Aventure Intérieure” en 1987 restent encore assez mystérieuses. Malgré d’excellents résultats lors des projections test, le film n’est alors pas parvenu à trouver son public. C’est seulement à la fin des années 90 qu’on assistera au retour en grâce de cette comédie produite par Steven Spielberg. Dans ce voyage au coeur du corps humain, l’enthousiasme des comédiens (Denis Quaid, Meg Ryan, Martin Short...) transpire sur la copie finale. L’équipe de NoCiné revient sur les anecdotes de tournage et de conception de ce film familial bourré d’action, drôle et rythmé.

“L’Aventure Intérieure” est le premier film d’une série de projections programmées par le Club de l’Etoile. A venir prochainement :
Samedi 7 avril 2018 : “Beowulf 3D” de Robert Zemeckis
Samedi 5 mai 2018 : “Last Action Hero” de John McTiernan
Samedi 16 juin 2018 : “Evil Dead II” de Sam Raimi

Podcast animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

L’Aventure Intérieure (Joe Dante, 1987), Piranhas (Joe Dante, 1978), The 'Burbs (Joe Dante, 1989), Gremlins (Joe Dante, 1984), Denis Quaid, Meg Ryan, Martin Short, Top Gun (Tony Scott, 1986), L'Etoffe des Héros (Philip Kaufman, 1983), John Carpenter, Steven Spielberg, Explorers (Joe dante, 1985), Jeffrey Boam, Indiana Jones, dean martin, Jerry Lewis, Amblin Entertainement, Chuck Jones, Le Voyage Fantastique (Richard Fleischer, 1966), L’Homme qui rétrécit (Jack Arnold, 1957), Les Aventuriers de l’Arche Perdue (Steven Spielberg, 1981), Johnny Goldsmith, Dennis Muren, La Quatrième Dimension (1959)

CRÉDITS

Enregistré le 6 mars 2018 au Club de l’Etoile (Paris 17eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Le Secret Des Marrowbone

Xtra - 88 - Le Secret des Marrowbone.mp3

Xtra - 88 - Le Secret des Marrowbone.mp3

Télécharger Télécharger ( 13 Mo )

Sergio Sanchez, le scénariste du chef d’oeuvre “L’Orphelinat”, signe aujourd’hui son premier long-métrage en tant que réalisateur. Un film espagnol mais qui se déroule en Grande-Bretagne au sein de la famille Marrowbone dont les enfants, par peur d’être placés et séparés, dissimulent la mort de leur mère. Cachés dans la ferme familiale, ce repaire va se révéler de plus en plus hostile.
Très respectueux du genre et des thématiques qu’il aborde, ce film “met du coeur au bon endroit”. Généreux et subtil dans le discours qu’il tient sur ses personnages (psychologie des enfants, rapport au monde, rapport aux parents…), Sergio Sanchez créé aussi la surprise avec un soucis du twist propre au cinéma d’épouvante espagnol. Si des problèmes subsistent dans le déroulement de l’intrigue fantastique et dans la mise en scène, ce film donne tout de même envie de passer outre ces erreurs et reste de qualité supérieure à ce qui se fait aujourd”hui dans le cinéma d’horreur et d’épouvante.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis, Perrine Quennesson et Julien Dupuy

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

El secreto de Marrowbone (Sergio G. Sánchez, 2018), Juan Antonio Bayona, L’Orphelinat (Juan Antonio Bayona, 2007), The Impossible (Juan Antonio Bayona, 2012), Les Autres (Alejandro Amenábar, 2001), Anya Taylor-Joy, Split (M. Night Shyamalan, 2017), The Witch (Robert Eggers, 2016), Thoroughbreds (Cory Finley, 2018), Housebound (Gerard Johnstone, 2014)

CRÉDITS

Enregistré le 1er mars 2018 à l’Antenne (Paris 10eme). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Camille Regache & Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS
Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com