NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Pentagon Papers, un signal à l'Amérique de Trump

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/eeecd92a-16b6-49f5-b2a6-707ae57e1b4a/5af9cb959da871234c0ecfdd.mp3

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/eeecd92a-16b6-49f5-b2a6-707ae57e1b4a/5af9cb959da871234c0ecfdd.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 20 Mo )

Spielberg est un génie, mais Spielberg n’est pas à l’abri d’un mauvais film lorsqu’il s’attaque aux drames historiques, comme c’est le cas avec "Pentagon Papers". Et pourtant, pari réussi pour cette hallucinante reconstitution du processus de publication par le Washington Post de documents confidentiels, preuve que l’administration Nixon mentait au peuple américain en pariant sur une victoire improbable dans la guerre du Vietnam. La parution de l’information fut à l’époque décidé par Katharine Graham, patronne du Post (Meryl Streep), et le rédacteur en chef du journal, Ben Bradlee (Tom Hanks). Sans tomber dans le pathos moralisateur ou dans le film à thèse, Spielberg met brillamment en scène des joutes verbales, morales et politiques où le mouvement de la caméra signifie le dialogue, où le dialogue est filmé comme une scène d’action. En mettant indirectement en lumière les mutations de la presse depuis les années 70, "Pentagon Papers" est aussi un film qui parle de l’Amérique d’aujourd’hui en envoyant un signal aux générations actuelles : réfléchissons à l’importance des médias dans l’Amérique de Trump. Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis et Julien Dupuy.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONPentagon Papers (Steven Spielberg, 2018), Munich (Steven Spielberg, 2005), Spotlight (Tom McCarthy, 2015), Minority Report (Steven Spielberg, 2002), Basic (John McTiernan, 2003), Le Pont des Espions (Steven Spielberg, 2015), Amistad (Steven Spielberg, 1997), JFK (Oliver Stone, 1991), Louis C.K., Pamela Adlon, Louie (Louis C.K., FX, 2010 - 2015), Lucky Louie (Louis C.K., HBO, 2006), De Palma (Jake Paltrow & Noah Baumbach, 2015). RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURLA RECO DE STEPHANE MOÏSSAKIS : JFK d’Oliver Stone (1991), et la série TV FX “Better Things” de Pamela Adlon, produite par Louis CK. LA RECO DE JULIEN DUPUY : le bonus de la réédition de “Rencontre du 3e type” sortie en octobre 2017, où l’on voit Spielberg tourner d’autres films pendant le tournage. Plongée intéressante dans les archives personnelles du réalisateur.CRÉDITSEnregistré le 17 janvier 2018 à La REcyclerie (83 boulevard Ornano, Paris 18ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Xtra - The Passenger

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/e80185dd-ec45-4b03-81d8-413bc0713dcb/5af9cb959da871234c0ecfdc.mp3

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/e80185dd-ec45-4b03-81d8-413bc0713dcb/5af9cb959da871234c0ecfdc.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 9,2 Mo )

Retour du “working-class heros” : Liam Neeson est un ancien film devenu agent d’assurance, qui prend tous les jours les transports en commun. Le jour de son licenciement, il se trouve embarqué dans une course contre la montre pour identifier un mystérieux passager avant le dernier arrêt de sa ligne de train, au risque de mettre en danger les autres passagers, sa propre famille et lui-même. Jaume Collet-Serra, pour sa 4e collaboration avec Liam Neeson, propose une fois de plus un film concept avec des variations sur des idées hitchcockiennes. Mais la tentative de thriller mystérieux et intriguant dans la première partie, est remplacée par un film d’action bien trop classique dans la seconde. Un honnête film du samedi soir. Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONThe Passenger (Jaume Collet-Serra, 2018), Sans Identité (Jaume Collet-Serra, 2011), Non-stop (Jaume Collet-Serra, 2014), Night Run (Jaume Collet-Serra, 2015), James Bond, Iron Man, Taken (Pierre Morel, 2008), Darkman (Sam Raimi, 1990), Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958). CRÉDITSEnregistré le 17 janvier 2018 à La REcyclerie (83 boulevard Ornano, Paris 18ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.
 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

3 Billboards, Fargo mais pas trop

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/22746637-7585-44fa-91d7-4ed6075022db/5af9cb959da871234c0ecfde.mp3

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/22746637-7585-44fa-91d7-4ed6075022db/5af9cb959da871234c0ecfde.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

“Les panneaux de la vengeance”, ou l’histoire d’une mère désespérée, Mildred, incarnée par Frances McDormand, car l’enquête sur la mort de sa fille n’avance pas. Estimant que les autorités locales ne font rien, elle se met à squatter 3 panneaux routiers à la sortie de leur ville du Midwest, sur lesquels elle interpelle le chef de la police du coin, incarné par Woody Harrelson. Martin McDonagh réunit des gueules fortes du cinéma actuel, pour un film qui regorge de scènes avec McDormand en matriarche badass dans un rôle taillé sur mesure. Plus drame plus que polar, “3 Billboards” parvient à défier les codes du film de vengeance, à surprendre par ses pas de côté. De manière générale, le tout est très plaisant à voir et emporte l’adhésion enthousiaste du public, adhésion légèrement moins enthousiaste de nos critiques maison qui relèvent - entre-autres - quelques problèmes d’écriture dans le personnage de Mildred. Podcast animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Daniel Andreyev. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (Martin McDonagh, 2017), Bons Baisers de Bruges (Martin McDonagh, 2008), 7 psychopathes (Martin McDonagh, 2013), American Beauty (Sam Mendes, 1999), Steven Seagal, Fargo (Noah Hawley, 2014), Peter Dinklage, Le Grand Jeu (Aaron Sorkin, 2017), The Edge of Seventeen (Kelly Fremon Craig, 2016), Qu’est il arrivé à Baby Jane ? (Robert aldrich, 1962), Johnny Guitar (Nicholas Ray, 1954), Moon (Duncan Jones, 2009), Source Code (Duncan Jones, 2011), Warcraft (Duncan Jones, 2016). RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURRETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco <


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Downsizing, intérêt minime

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/4589fe10-a579-43c8-b4e9-a8a48e599b9f/5af9cb959da871234c0ecfdf.mp3

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/4589fe10-a579-43c8-b4e9-a8a48e599b9f/5af9cb959da871234c0ecfdf.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 21 Mo )

Dans un futur proche confronté à l’enjeu de la surpopulation, des scientifiques ont trouvé une solution : réduire des volontaires à une taille de 12cm pour réduire la consommation des ressources de la planète. Séduits par l’idée, un couple composé de Matt Damon et Kristen Wiig décide de se lancer dans l’aventure et de tenter leur chance en humains version poche. L’idée d’Alexander Payne, pleine de promesses et de potentialités, perd de son intérêt après les 40 premières minutes, lorsque dans un tournant inattendu Matt Damon abandonne l’univers de base et la ville construite pour ces petites personnes pour un voyage au long cours, où l’enjeu de la taille disparaît. “Downsizing” devient malheureusement à ce moment un film d’Alexander Pain, avec sa formule habituelle : suivre des personnes en semi dépression dans un périple réel ou fantasmé. On se perd alors dans les méandres de la misanthropie du réalisateur. Pas assez drôle pour une comédie, pas assez mordant pour une satire, il ne reste pas grand chose à sauver de ces multiples films en un.Podcast animé par Thomas Rozec avec Anais Bordages et David Honnorat. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONDownsizing (Alexander Payne, 2017), Sideways (Alexander Payne, 2004), The Descendants (Alexander Payne, 2011), Chérie j’ai rétréci les gosses (Joe Johnston, 1989), L’Arriviste (Election, Alexander Payne, 1999), Nebraska (Alexander Payne, 2013), Monsieur Schmidt (Alexander Payne, 2002), Deep Impact (Mimi Leder, 1997), L’aventure intérieure (Joe Dante, 1987), Gremlins (Joe Dante, 1984), Le Congrès (Ari Folman, 2013).RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURRETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoCiné >> @nocine-reco <


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Podcast
En cours de lecture

Bright, ne sauvez pas Willy

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/d17feb13-92ad-403d-b02a-06c4c1d5a332/5af9cb959da871234c0ecfe0.mp3

https://create-audio.acast.com/772b251d-c209-426c-b289-7b54d0fa8c4f/d17feb13-92ad-403d-b02a-06c4c1d5a332/5af9cb959da871234c0ecfe0.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 24 Mo )

Dans un monde où elfes, fées et orques cohabitent depuis 2000 ans, Daryl, flic de Los Angeles incarné par Will Smith, devient le coéquipier de Nick, le premier policier orque de l’histoire. Ensemble, ils doivent percer à jour une menace maléfique, dans un buddy-movie ou tout dégénère le temps d’une nuit. Gros carton d’audience sur Netflix, gros bide côté critique, “Bright” est assez raté et cheap, presque une parodie de “End of Watch” - autre film signé David Ayer - mais ne ruine rien d’autre que son propre potentiel. Dans un mariage contre-nature entre le polar et l’héroïc-fantasy, les métaphores sur le racisme où les orques incarnent les gangs de L.A. et les références malvenues au mouvement “Black Lives Matter” renforcent le malaise. Podcast animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev, Alexandre Hervaud, David Honnorat et Stéphane Moïssakis RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONBright (David Ayer, 2017), Suicide Squad (David Ayer, 2016), Max Landis, John Landis, Chronicle (Josh Trank, 2012), Sauvez Willy (Simon Wincer, 1993), Okja (Bong Joon-Ho, 2017), Shrek (Andrew Adamson & Vicky Jenson, 2001), I Am Legend (Francis Lawrence, 2007), Alien Nation (Graham Baker, 1991), Valérian et la Cité des mille planètes (Luc Besson, 2017), I, Robot (Alex Proyas, 2004), Prince de Bel-Air (Andy Borowitz & Susan Borowitz, 1990 - 1996), After Earth (N. Night Shyamalan, 2013), District 9 (Neill Blomkamp, 2009), 12 Years a Slave (Steve McQueen, 2013), Training Day (Antoine Fuqua, 2001), Le Flic de Beverly Hills (Martin Brest, 1984), Eragon (Stefen Fangmeier, 2006), Willow (Ron howard, 1988), Fury (David Ayer, 2014), Sabotage (David Ayer, 2014), Bad Times (David Ayer, 2005), End of Watch (David Ayer, 2012), Michael Pena, Jake Gyllenhaal, Southland (Ann Biderman, 2009), Spaceballs (Mel Brooks, 1987), Sharknado (Anthony C. Ferrante, 2013 - 2017), Marseille, L’arme fatale, Victor Frankenstein (Paul McGuigan, 2015), Acid House (Paul McGuigan, 2000), Irvine Welsh, The Meyerowitz Stories (Noah Baumbach, 2017)RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURLA RECO D'ALEXANDRE HERVAUD : “Victor Frankenstein” de Paul McGuigan (2015), l’histoire de Frankenstein vu du point de vue d’Igor. LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “The Meyerowitz Stories” de Noah Baumbach (2017)LA RECO DE DAVID HONNORAT : la série “The Shield” de Shawn Ryan (2002 - 2008).LA RECO DE STÉPHANE MOISSAKIS : “Busting” de Peter Hyams (1974). CRÉDITSEnregistré le 04 janvier 2018 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11e). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.