NoCiné

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, t…

NoCiné

On parle fort de cinéma pendant une demi-heure, tous les lundi. Animé en public par Thomas Rozec.

Podcast
En cours de lecture

Spécial - Sam Raimi

media.mp3

Le retour de Spider-Man sur les écrans (voir notre Xtra : soundcloud.com/nocine/xtra-spiderman-homecoming) est une occasion rêvée pour évoquer avec nostalgie la carrière de Sam Raimi, père d’une trilogie mythique sur l’homme araignée. Au début des années 2000, aux balbutiements du numérique, Sam Raimi incarne le changement de paradigme technologique avec ses idées visuelles extraordinaires, et traduit à la perfection le comic dans son art. Génie de la mise en scène aux cadrages ludiques et inventifs, doué pour la construction psychologique de personnages riches et attachants, Sam Raimi porte un cinéma baroque, généreux, burlesque et un peu hystérique parfois. Il fait partie de cette frange de jeunes réalisateurs passionnés qui ont posé les standards des grands films populaires actuels, d’une génération d’artisans du blockbuster tel qu’on le connaît aujourd’hui. Podcast animé par Thomas Rozec avec Yannick Dahan, Stéphane Moïssakis, Alexandre Hervaud et David Honnorat.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONEvil Dead (Sam Raimi, 1981), It’s Murder (Sam Raimi, 1977), Bruce Campbell, Evil Dead II : Dead by Dawn (Sam Raimi, 1987), Evil Dead III : Army of Darkness (Sam Raimi, 1993), Spider-Man (Sam Raimi, 2002), Spider-Man 2 (Sam Raimi, 2004), Spider-Man 3 (Sam Raimi, 2007), Blade (Stephen Norrington, 1998), X-Men (Bryan Singer, 2000), Le Grand saut (Joel et Ethan Coen, 1994), Trilogie Seigneur des Anneaux (Peter Jackson, 2001, 2002, 2003), Rover Avary, Quentin Tarantino, Arizona Junior (Joel et Ethan Coen, 1986), Intuitions (Sam Raimi, 2000), Within the Woods (Sam Raimi, 1978), The Three Stooges, Darkman (Sam Raimi, 1990), Mort sur le grill (Sam Raimi, 1985), Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1974), Howard Hawks, Batman (Tim Burton, 1989), Mort ou vif (Sam Raimi, 1995), Impitoyable (Clint Eastwood, 1992), Sam Peckinpah, Sergio Leone, Hard Boiled (Geof Darrow et Frank Miller, 1990 - 1992), Un plan simple (Sam Raimi, 1998), Pacific Rim (Guillermo Del Toro, 2013), Blade 2 (Guillermo del Toro, 2002), Jusqu’en enfer (Sam Raimi, 2009), Hulk (Ang Lee, 2003). CRÉDITSEnregistré le 04 juillet 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Spiderman : Homecoming

media.mp3

Une nouvelle tentative de Marvel et Sony de relancer la franchise, et Peter Parker revient dans un blockbuster qui fonctionne, mais qui se complait dans sa médiocrité. Pas honteux en terme de facture, à peu près bien écrit, les scènes d’action sont malheureusement illisibles, ce qui est problématique pour un film de ce budget. Autre défaut d’importance, la disparition pure et simple d’Oncle Ben, élément constituant de l’histoire qui emmène Spider-Man vers l’héroïsme et la rédemption. Ce qui laisse un héros aux motivations faibles et légères, et un film en manque d’humanité et de tragédie. Revoyez plutôt les Spider-Man de Sam Raimi, et écoutez notre épisode spécial (soundcloud.com/nocine/special-sam-raimi).Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONSpider-Man : Homecoming (Jon Watts, 2017), The Amazing Spider-Man (Marc Webb, 2012), The Amazing Spider-Man 2 (Marc Webb, 2014), Captain America : Civil War (Anthony Russo et Joe Russo, 2016), Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), Spider-Man 3 (Sam Raimi, 2007).CRÉDITSEnregistré le 04 juillet 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Miracle Mile

media.mp3

Remisé sous le tapis depuis sa sortie il y a vingt-cinq ans, Miracle Mile revit depuis un an. Ce drame pré-apocalyptique au ton picaresque et étrange suit un homme qui tombe amoureux d’une femme dans le quartier de Miracle Mile, à Los Angeles. Rendez-vous est donné dans un “diner”, où elle ne vient pas, et lui répond à un appel dans une cabine. Au téléphone, un inconnu lui annonce l’arrivée imminente de missiles, la panique se répand autour de lui, pendant qu’il essaye de retrouver cette femme qu’il aime. Rêve ou cauchemar éveillé dans un L.A. de nuit, l’atmosphère pénétrante, noire et dure, tranche avec l’esthétique bariolée et lumineuse des années 80. Avec à peine 5000 entrées en France à sa sortie en 89, Miracle Mile voit aujourd'hui sa postérité assurée, et entame sa seconde vie grâce aux réseaux sociaux.Animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis et Arnaud Bordas. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONMiracle Mile / Appel d’urgence (Steve de Jarnatt, 1988), Cherry 2000 (Steve de Jarnatt, 1987), Joe Dante, Cobra (George Pan Cosmatos, 1986), Tarzana (Steve de Jarnatt, 1972), Urgences (série TV, 1998-1999), Strange Brew (Rick Moranis, Dave Thomas, Steve De Jarnatt, 1983). CRÉDITSEnregistré le 20 juin 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Xtra - Transformers : The Last Knight

media.mp3

Cinquième volet de la saga, The Last Knight est certainement le plus mauvais. Michael Bay, qui n’avait déjà pas pour ambition première de raconter des histoires, a officiellement baissé les bras, et n’a plus rien à dire sur le sujet des Transformers. Lui qui aime réellement ce qu’il fait, ce cinéma des blockbusters hollywoodiens, a clairement signé le dernier pour l’argent. Avare en action et en comédie, on suit le parcours de plusieurs personnages pseudo imbriqués dans un parcours mythologique caviardé de gags, qui contredit les précédentes mythologies installés par la saga. Le baroud d’honneur pour Michael Bay ? Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONMichael Bay, Roland Emmerich, Transformers : Bumblebee spin-off (Travis Knight, 2018), Kubo et l’armure magique (Travis Knight, 2016), Transformers 2 : La Revanche (Michael Bay, 2009), Akiva Goldsman, Un homme d’exception / A Beautiful Mind (Ron HOward, 2001), Batman et Robin (Joel Schumacher, 1997), Je suis une légende / I am Legend (Francis Lawrence, 2007), Moonfall (Roland Emmerich, 2018), Pain & Gain (Michael Bay, 2013). CRÉDITS Enregistré le 04 juillet 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio. POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

Podcast
En cours de lecture

Okja : une grande claque

media.mp3

Sympathique animal gambadant joyeusement dans la nature, Okja est enlevé par une multinationale dirigée par Lucy Mirando (Tilda Swinton) pour en faire des côtelettes. C’est le début d’une quête acharnée de son amie Mija, qui va parcourir le monde pour sauver son ami. En sélection officielle au 70e Festival de Cannes, le film avait fait parler de lui autant pour son originalité que pour sa production estampillée Netflix qui faisait jaser. Okja, qu’on aime ou pas, ne ressemble à aucun autre film. L’équipe NoCiné à Cannes avait adoré, et nous racontait sa plus belle claque du festival (soundcloud.com/nocine/seance-radio-fait-son-festival-avec-nocine-28.)Grave et effrayant, cinéma à la fois familial et radical, satire sociale qui déboulonne la société de consommation capitaliste, Okja est emblématique du cinéma du réalisateur Bong Joon-ho, en mêlant vitesse, folie, maîtrise et beauté. L’occasion d’un retour sur sa filmographie, de Barking Dogs au Snowpiercer, en passant par Memories of murder. Podcast animé par Thomas Rozec avec Arnaud Bordas et David Honnorat.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONOkja (Bong Joon-ho, 2017), Mon voisin Totoro (Hayao Miyazaki, 1988), Citizen Kane (Orson Welles, 1941), Le bon, la brute et le truand (Sergio Leone, 1966), Terry Gilliam, Babe 2, le cochon dans la ville (Georges Miller, 1998), Les Aventures du baron de Münchhausen (Terry Gilliam, 1988), Sense 8 (Lana et Lilly Wachowski, 2015-2017), Barking Dog (Bong Joon-ho, 2000), Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003), The Host (Bong Joon-ho, 2006), Zodiac (David Fincher, 2007), Donna Bae, Mother (Bong Joon-ho, 2009), Snowpiercer, le Transperceneige (Bong Joon-ho, 2013), Le Transperceneige (Jacques Lob, Benjamin Legrand, Olivier Bocquet, Alexis, Jean-Marc Rochette, 1984). CRÉDITSEnregistré le 20 juin 2017 à l’Antenne Paris (10 rue de la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy